L’industrie de la mode ne cesse de surprendre et ces jours-ci, il s’est passé quelque chose que personne ne s’attendrait jamais à voir arriver : Zara a lancé une collection de chariots pour faire les courses comme nos grands-mères.

Zara et une nouvelle option moins glamour

En partant de ce dernier point, bien que cela ne semble pas exagéré au premier abord, il est curieux de penser qu’une marque de mode aussi populaire que Zara puisse vendre des chariots, un accessoire très associé à nos mères et à nos grands-mères, absolument vintage et quotidien, qui, cependant, génère de la sympathie et fait penser que c’est une façon de raviver cette habitude de sortir pour faire les courses.

Même s’il y a encore des gens qui le font (bien qu’il en reste de moins en moins), c’était une façon de vivre, toucher les tomates, parler au vendeur, regarder les prix avec attention, et enfin mettre les achats dans ce chariot qui se traînait dans le quartier jusqu’à votre maison.

C’est peut-être une façon de faire un clin d’œil à la durabilité, et une autre façon d’expliquer que nous n’avons pas besoin d’autant de sacs en plastique.

De l’élégance et un prix raisonnable pour ce chariot

En tout cas, ce sont des chariots de style assez élégants, et à un prix raisonnable (60 euros). Et il n’est pas rare qu’ils se soient vendus en quelques heures.

Certains les utiliseront pour transporter des vêtements pour une séance photo, d’autres les incorporeront dans leur vie professionnelle comme trousse de maquillage.

D’autres encore les utiliseront même pour partir en voyage, pour un pique-nique ou pour transporter des pierres. Mais, quoi qu’il en soit, la controverse est justifiée.

La toile s’agite et crie au machisme

Ce qui a particulièrement déplu aux femmes est que ce chariot se trouve uniquement dans la section femme, ce qui viendrait à dire que seules les femmes peuvent faire les courses, ou que les chariots sont un complément exclusivement féminin et donc interdit aux hommes.

Mais au vu de son design, il est presque impossible que des hommes ne pensent pas à en acheter un, que ce soit pour les courses ou pour transporter son ordinateur portable ou ses livres pour aller à l’université.

Le public jeune la principale cible de Zara

Le dispositif pliable est vendu en deux couleurs, vert et gris, et sa texture rembourrée semble avoir attiré un public plus jeune car, bien qu’il soit proposé dans la boutique en ligne phare de la société, il est déjà difficile d’effectuer l’achat.