Que de rebondissement dans l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Aujourd’hui, c’est l’histoire de sa soeur qui créée l’effroi.

Un fait-divers pas comme les autres
Rappel des faits
L’affaire révulse autant qu’elle passionne les foules. Il y a presque dix ans, on découvrait les corps sans vie d’une mère de famille ainsi que de ses quatre enfants. Bien dissimulés dans le jardin, la police avoue avoir perdu un temps précieux lors des fouilles de la maison. De fait, il y a un grand absent dans cette découverte macabre. Le père et mari Xavier Dupont de Ligonnès. En effet, il fait tout de suite office de suspect idéal. Pire, il va bientôt devenir la personne la plus recherchée au monde.

Si on connait les grandes étapes de son périple meurtrier, impossible de mettre la main sur le fugitif. Xavier Dupont de Ligonnès semble s’être volatilisé. Alors, toutes les hypothèses sont mises sur la table. S’est-il suicidé ? A-t-il bénéficié de complicités extérieures ? En octobre dernier, une terrible méprise médiatique a entaché un peu plus la crédibilité des enquêteurs. Dernièrement, après quatre ans d’effort, nos confrères de Society ont fait le point sur les dernières avancées de l’enquête. Au cours de celle-ci, les journalistes ont mis au jour des révélations sur son passé. Elles vont créer à la fois la stupeur et le dégoût.

La famille Dupont de Ligonnès est digne d’un film d’horreur

Tout d’abord, quand l’affaire a été médiatisée, l’attitude de la mère a perturbé la police. En effet, cette dernière affirmait être toujours en contact avec l’au-delà. Considérée comme une illuminée, Geneviève Dupont de Ligonnès aurait participé à la création de L’Église de Philadelphie. Au cours des années 70, ce mouvement s’apparente davantage à une secte qu’autre chose. Convaincue de “l’avènement imminent d’un nouveau monde”, elle adorait rassembler ses adeptes dans le château de la Brière pour d’étranges pratiques.

Or, lors de ces réunions mystiques, tout ne va pas se dérouler comme prévu. Selon les confidences d’un ancien participant, la cadette de la famille, Christine aurait vécu sous son emprise. Pire, un scénario dramatique se dessine. De fait, cette dernière obligeait sa fille d’à peine 30 ans à “s’offrir sexuellement à eux, un par un pour que de ces unions naisse le Sauveur.” Alors, a-t-elle eu une influence sur l’éducation de Xavier Dupont de Ligonnès ? Soutien logistique, apport financier a-t-elle un lien avec la cavale de son fils ? Hélas, la mère de famille est partie avec ses secrets. Décédée il y a peu, elle n’a jamais souhaité collaborer avec les enquêteurs. Le mystère reste donc entier.