Le 6 novembre dernier, Valérie Damidot a révélé sur Instagram qu’elle avait perdu du poids. Pour montrer la différence, elle a notamment publié plusieurs photos d’elle. Retour sur cette transformation.

Valérie Damidot fière de sa nouvelle silhouette

Ce vendredi 6 novembre, Valérie Damidot a publié, sur les réseaux sociaux plusieurs clichés d’elle en noir et blanc qui montre ses jambes affinées. En effet, l’ancienne présentatrice de D&Co s’est réjouie de sa transformation spectaculaire. Ainsi, on peut la voir en short en jean très moulant qui met parfaitement en valeur son corps aminci. En légende, le jeune femme a tout simplement écrit sa fierté de pouvoir remettre des shorts : “Remettre des shorts et des trucs courts c’est peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup!! Ça veut dire -8 kilos et je suis trop contente”.

Pour arriver à ce résultat, Valérie Damidot la doit d’abord à la pratique du vélo, puis au soutien indéfectible de sa “coach de vie”, sa fille Roxane comme elle le dit sur Instagram : “Merci le vélo et Roxane Damidot ma coach de vie!!“. Si la jeune femme peut être fière d’elle, les internautes aussi ont eu un petit mot sympa pour celle qui a été récemment vu dans Mask Singer : “Bravo ! La beauté de la nana quoi”, “trop belle”, “bravo, mais avec ou sans kilos, vous êtes top” pouvait-on notamment lire dans les commentaires.

Valérie revient sur son expérience dans Mask Singer

Valérie Damidot est revenue sur l’expérience vécue dans Mask Singer, elle qui a été démasquée le samedi 31 octobre dernier. Cette épreuve n’a pas été aussi simple que cela puisque la présentatrice souffre de claustrophobie : “Je ne peux pas être enfermée, il faut que je me sauve. Je ne prends pas l’avion. J’essaye de faire des efforts mais l’ascenseur par exemple, c’est compliqué…”. Quand on connaît le but de l’émission, on se demande comment elle a pu s’en sortir sur le plateau.

Pour surmonter sa peur, la production de l’émission y a été de son petit coup de pouce afin de freiner la phobie de l’animatrice :”Ce n’était pas gagné et je peux dire merci aux équipes. Elles ont tout fait pour que je puisse respirer. Parfois, je voulais enlever mon masque pour respirer mais ce n’est pas possible car personne ne doit savoir qui tu es. Sur les premières répétitions, la production avait construit un petit truc en tissu pour que je puisse enlever mon masque. Après, quand j’ai compris que je pouvais l’enlever rapidement, j’ai pris sur moi. Mais, au début, je me suis dit que je n’allais jamais y arriver“.