Jean-Luc Reichmann semble s’être attiré les foudres de Valérie Bègue. L’ancienne Miss France ne décolère pas. Suite à une question posée par le célèbre animateur dans Les 12 coups de midi, une vive polémique est née. Lors de son émission du samedi 24 octobre, Jean-Luc Reichmann a en effet posé une question soulevant aujourd’hui un énorme débat. L’émission rime d’habitude avec humour et bonne humeur. Mais le sujet évoqué ce jour-là a fortement dérangé certains téléspectateurs, et plus particulièrement Valérie Bègue. Originaire de l’île de la Réunion, la jolie brune parle même carrément de racisme.

Valérie Bègue

Comme d’habitude, l’ambiance était plutôt à la détente sur le plateau de TF1. Et rien ne laissait présager le scandale en préparation ! Alors que le jeu suivait son cours, Jean-Luc Reichmann a en effet posé la question suivante aux candidats : ” À quoi peut-on parfois reconnaître les Réunionnais ? “. Deux réponses étaient proposées à cette interrogation : “ Un onzième doigt ” ou ” Leur ongle très long “. La réponse attendue par le présentateur était en réalité la seconde.

Car il existerait une mode sur l’île venant de l’immigration chinoise. Cette particularité physique aurait une origine pratique destinée à faciliter un travail manuel. Mais la question posée par Jean-Luc Reichmann, sous-entendait donc que les Réunionnais s’adonnaient à cette tradition. Il n’en fallait pas plus pour soulever un tollé général. L’Union des étudiants réunionnais de France a donc immédiatement réagit. Ils ont dénoncé ces faits relevant pour eux d’un racisme évident et d’une stigmatisation. Et ils ont d’ailleurs demandé au Conseil supérieur de l’audiovisuel de rapidement prendre position.

Valérie Bègue, c’est elle aussi sentie attaquée et surtout blessée. Elle a donc également pris position contre ce stéréotype. Le 26 octobre, l’ancienne Miss France 2008 a pris la parole dans une story sur Instagram. Elle était particulièrement très remontée ” Honteux, vous êtes sérieux ? ” a-t-elle déclaré en interrogeant les responsables des Douze coups de midi. “ Exemple tristement banal de racisme ordinaire ” a-t-elle rajouté toujours très en colère.

Bien décidée à faire passer un message explicite, elle a joint le geste à la parole. Dans cette publication, les fans de Valérie Bègue peuvent la découvrir en train de montrer son doigt. Et il ne s’agissait pas de n’importe lequel. Puisqu’elle adressait tout simplement son majeur aux rédacteurs de cette question. En légende, l’ex-compagne de Camille Lacourt, ajoutait simplement ” Il est long cet ongle ? “.

Cette séquence des 12 coups de midi risque donc de faire parler très longtemps d’elle. Dans une époque où le racisme est au cœur de nombreux débats, cette question était donc malvenue pour un grand nombre de téléspectateurs. La communauté réunionnaise a en tout cas était très choquée par cet amalgame. Jusqu’à ce jour, ni la production ni Jean-Luc Reichmann n’ont encore réagi.

Il est sans doute difficile d’imaginer le papa de 6 enfants avoir des tendances xénophobes. Mais tout simplement n’aurait-il pas eu conscience des possibles conséquences à cette question ? Valérie Bègue a, en tout cas, décidé de ne rien laisser passer. Et elle ne s’est pas privée pour donner son sentiment. Et le moins que l’on puisse dire, est que son message ne manquait pas de clarté !