Dis-moi à quelle heure tu te couches, je te dirai qui tu es. Voici comment gérer ses troubles du sommeil au quotidien.

Les troubles du sommeil ont une raison

Tout se joue au niveau de l’heure

Depuis toujours, réguler ses troubles du sommeil est une affaire délicate. Dans l’enfance, tout semble lié à l’alimentation. En effet, afin de se sentir apaisé, un bébé a besoin d’un biberon à intervalles réguliers. Puis, en grandissant, le fait d’aller dormir peut devenir une source de stress supplémentaire. En effet, les difficultés du quotidien ont tendance à rejaillir dans nos rêves ou nos cauchemars. Dès lors, l’organisme subit ce cercle vicieux et les pannes d’oreiller deviennent un calvaire. Récemment, des études chinoises ont montré que l’horaire influe beaucoup sur notre corps. Et que nous devrions davantage écouter les messages que ce dernier essaie de nous envoyer.

Pour le commun des mortels, le créneau entre 21 et 23 heures est idéal. Pourtant, pour certains, cela ne fonctionne pas. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, surtout pour donner l’exemple aux enfants. Malgré tout, des troubles du sommeil peuvent survenir dans la nuit. En effet, si vous êtes réveillé entre 23 heures et une heure du matin, il y a danger pour la santé.

En Chine, on estime que la vésicule biliaire fonctionne à plein régime pendant ce laps de temps. Donc, manger plus léger ou sainement semble un terrain à explorer. Pire, si l’horloge tourne et vous n’arrivez toujours pas à dormir, votre foie pourrait accumuler trop de toxines. Aux premières lueurs du jour, soit entre trois et cinq heures, si vous avez toujours les yeux grand ouverts, ce sont les poumons qui risquent gros.

Heureusement, il existe des solutions

Dans un premier temps, par le biais de la méditation, vous pouvez vous détacher des émotions accumulées pendant la journée. Aussi, des exercices de respiration ou d’étirement seraient parfait pour vous enlever vos poids nerveux. Pour bien comprendre, la médecine chinoise propose d’écouter nos douze circuits. Divisés en deux, ces derniers nous donnent de l’énergie soit le matin (ying) soit le soir (yang). Quand on arrive à contrôler ces deux aspects, on serait proche de l’état de grâce.

L’alimentation joue un rôle crucial. Tout ce qui appartient à la famille des légumes verts et même le tofu peuvent donner un regain d’énergie positive à l’organisme. Par contre, vous devez éliminer tout ce qui contient du sucre ou de caféine. En ce qui concerne les aliments épicés, ils favorisent l’apparition régulièrement de vos insomnies. Pire, les soirées sous l’emprise de l’alcool, même à faible quantité, contribuent à engendrer les troubles du sommeil dans la durée.

Enfin, la stimulation corporelle envoie un ressenti de bien-être à l’organisme. En acuponcture, on cible notamment l’anmien. Pour bien le localiser, sachez qu’il se situe derrière l’oreille, tout près du crâne. Si vous n’arrivez pas à bien le localiser, vous pouvez toujours vous masser le bas des jambes. Ainsi, grâce à ces mouvements synchronisés ou via un bain chaud des pieds, la détente est enfin de mise. Le corps se détend.

Pour résumer, c’est entre 21 et 23 heures que Morphée est le plus efficace. Bonne nuit et faites de beaux rêves !