Lundi 21 décembre, Thomas Dutronc a raconté une savoureuse anecdote au micro d’Europe 1. A l’occasion de son duo avec Eddy Mitchell, le chanteur a confié qu’il a failli ne pas pouvoir faire cette collaboration. En effet, Thomas Dutronc était complètement pétrifié face à son idole! Car Eddy Mitchell représente un rêve d’enfance. Difficile alors de briser la glace et de lui parler! Retour sur leur rencontre.

Lundi 21 décembre, Thomas Dutronc a fait la promotion de son dernier album Frenchy. Dans cet opus, le fan de guitare manouche mise sur des collaborations de haute volée. Il invite en effet des légendes comme Iggy Pop ou encore Jeff Goldblum! Au sein de nous, on raffole de la musique de Thomas Dutronc. On a donc vraiment hâte d’écouter attentivement chacun de ces morceaux!

Cet album se compose uniquement de reprises d’incontournables titres de la chanson française. Il s’agit donc d’une réédition. Le fils de Jacques Dutronc invite cette fois-ci Jane Birkin ou son propre père. Et même s’il a désormais 47 ans, Thomas Dutronc se laisse encore impressionner par certains artistes! C’est le cas d’Eddy Mitchell qui est son véritable idole!

Thomas Dutronc aux anges face à son idole!

Mardi 1er décembre, le chanteur a partagé sur son compte Instagram un cliché. On le voit posé dans un studio aux côté de l’interprète de Couleur menthe à l’eau. « Eddy Mitchell fait partie des 2-3 grands artistes que ma mère m’emmenait voir en concert quand j’avais 6, 7, 8 ou 9 ans car j’adorais leurs chansons, a expliqué Thomas Dutronc en légende. La dernière séance a marqué ces années pour moi. Je me rappelle encore du jour où à 4-5 ans j’ai entendu ce titre pour la première fois ! » a-t-il ainsi poursuivi. On imagine que Thomas Dutronc devait se sentir tout simplement aux anges ! D’ailleurs, on voit bien sur la photo qu’il a les yeux qui brillent de joie !

« Je n’ai pas osé dire un mot »

« C’était comme un rêve où l’enfance débarquait, se mélangeait au présent, Eddy était là et on chantait ensemble, je n’avais plus 5 ans mais en réalité, à ses côtés, je n’avais pas tellement plus… », a-t-il continué de détailler sur son post Instagram.

Lundi 21 décembre, invité sur Europe 1, Thomas Dutronc a confié une anecdote pour le moins croustillante. L’interprète de J’aime plus Paris a en effet confié avoir perdu tous ses moyens face au grand Eddy. « Je l’avais déjà vu quand j’étais plus petit, a-t-il confié. Mais une fois adulte, vers 30 ans, je suis allé dîner chez lui avec mon père. J’étais flippé pendant tout le repas, je n’ai pas osé dire un mot de la soirée. », a-t-il en effet reconnu. Difficile à croire quand on est le fils de Jacques Dutronc. Mais apparemment, il a fini par vaincre sa peur !