Deux ans après les faits, l’histoire de Tex est encore dans les mémoires. Et pour cause, impossible d’oublier ce jour où tout a basculé !

Entre Tex et France Télévisions, c’est la guerre !

Que s’est-il passé ?

Le concept de Les Z’amours parait simple. En répondant à des questions, les couples présents sur le plateau testent leurs sentiments. D’ailleurs, chez nous, on vous raconte souvent des anecdotes à la fois amusantes et surprenantes. L’émotion est souvent présente, surtout quand on aborde les enfants ou la première rencontre. Aujourd’hui, c’est Bruno Guillon qui est aux manettes. Pourtant, son arrivée dans le programme a fait la polémique puisqu’elle fait suite à une mauvaise blague de son prédécesseur. Encore anéanti par l’affaire, Tex s’explique en exclusivité sur les conséquences de cet imbroglio médiatique.

Nous sommes en novembre 2018. Croyant faire rire la galerie, le présentateur Tex avait toujours un stock de petites plaisanteries en avance. Or, celle qu’il va dire à l’antenne ce jour-là ne passera pas. Pire, elle remontera jusqu’au sommet de l’Etat. “Vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les yeux au beurre noir ? On ne lui dit plus rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois” Silence sur le plateau. Est-ce qu’il a réalisé l’ampleur de la catastrophe tout de suite ? En tout cas, Marlène Shiappa s’insurge contre la violence de ces propos. Elle qualifiera ce moment d”indigne et peu respectueux” ! Du reste, la direction de la chaine ira dans le sens de cette dernière. Quelques jours après la diffusion de cet épisode polémique, Tex sera sommé de faire ses valises.

Pour ou contre ?

Presque immédiatement, Bruno Guillon prend la relève. Pourtant, il va s’exprimer sur la polémique. Contre toute attente, il va défendre son ancien collègue Tex. “Je l’ai souvent dit, je ne pense pas qu’un humoriste est un citoyen au-dessus des autres, il ne doit pas tenir des propos racistes ou antisémites, mais je pense que l’humoriste a le droit à l’outrance et de flirter avec la ligne jaune. […] C’est ce que disait Anne Roumanoff, Tex n’est pas Bertrand Cantat, ne nous trompons pas de cible.” Au moins les choses sont claires !

Plus de deux ans après l’affaire, Tex brise le silence. Il raconte aux lecteurs de nous un peu les coulisses de l’après Les Z’amours “Ce que j’ai géré en premier : c’est ma santé. Parce que si jamais vous vous laissez envahir par ça, très vite, vous avez une tumeur… J’ai voulu garder ma sérénité. J’ai beaucoup bougé, j’ai fait des spectacles… Je me suis protégé.” Et lorsqu’on aborde le sujet, il se sent encore lésé. Alors que certains autres animateurs vont trop loin, lui se dit la victime d’un “acharnement disproportionné” Et vous qu’en pensez-vous ?