S’il y a bien un animateur et un présentateur qui ne laisse pas les téléspectateurs insensibles, c’est bien Stéphane Plaza, le plus célèbre agent immobilier de France. À la tête de plusieurs émissions, entrepreneur qui possède une énorme chaîne d’agences immobilières en France, acteur et membre des Grosses têtes, Stéphane Plaza est partout et tout le temps.

Pour celui qui vient de fêter cette année ses 50 ans, il évoquait un triste souvenir dans une interview accordée à TV Mag il y a quelques jours. Si on connaît sa légendaire bonne humeur et son humour décalé qui fait le plaisir de téléspectateurs et de ses collègues sur les plateaux, c’était dans un registre beaucoup plus triste qu’il se confiait lors de cette entrevue. Stéphane Plaza revenait ce 6 juin 2016 qui avait été une des pires épreuves de sa vie. Des moments douloureux qui l’ont profondément marqué et dont il porte encore les traces aujourd’hui. Il y a 4 ans, l’animateur star de M6 perdait sa maman à la suite d’une terrible maladie. À l’âge de 45 ans, Stéphane Plaza voyait disparaître celle qui lui avait donné le jour, terrassée par un cancer. ” C’est un deuil très difficile à porter. J’ai beaucoup de tristesse en moi. Je pleure tous les jours pour l’instant, mais quand je croise les gens, je souris parce qu’ils n’ont pas à connaître ma tristesse ” confiait-il, quelques jours après ce terrible deuil dans les colonnes de Télé Loisirs. Et il ajoutait également : ” Je pense que je vais mettre deux ou trois ans à passer ce cap, mais elle sera toujours en moi “.

Lors du triste premier anniversaire de la mort de sa maman, le célèbre animateur de M6, s’était exprimé auprès de Thomas Joubert sur Europe 1 alors qu’une de ses pièces était diffusée à l’antenne. Une coïncidence qui avait fait réagir Stéphane Plaza à l’époque, ” C’est un moyen, peut-être, je ne sais pas de lui rendre hommage. En tout cas, c’est bien que je ne reste pas triste ce soir, et que les rires et la chaleur du public réchauffent son cœur qui est là-haut parce que le lien ne va pas être coupé ” avouait-il, visiblement ému de cette célébration.

Si aujourd’hui les années ont passé et que le choc est peu à peu digéré, il reste néanmoins chez Stéphane Plaza un véritable manque et une tristesse depuis le départ de sa mère. Interviewé par TV Mag, le meilleur ami de Karine Le Marchand revenait sur quelques éléments de sa vie et notamment sur la cinquantaine qui venait d’arriver. ” J’ai plein de projets dans des domaines différents. Je dirais même que je me trouve mieux depuis un an ou deux. Comme si j’avais passé un cap, peut-être que je souffre moins de la disparition de ma mère ” confiait-il sans oublier ses leçons qu’il ne serait pas là. Il avouait également avoir toujours une petite pensée pour sa mère quand il se réveille le matin et que malgré les mois qui passent, elle reste toujours au fond de son cœur, et est très vivante dans sa mémoire. Une touchante pensée et une émotion non dissimulée pour celui qui est connu comme l’homme au sourire perpétuel.

Car Stéphane Plaza est vraiment le symbole de la bonne humeur, de l’humour et de la petite blague dont il est souvent l’auteur. Toujours prêt à faire sourire, il est véritablement devenu l’un des animateurs préférés des Français qui est reconnu, par tous, pour son immense sympathie. Ne manquant jamais d’auto dérision, il n’avait d’ailleurs pas hésité à s’afficher sur les réseaux sociaux dans une tenue les plus osée et des plus ridicules pour son anniversaire. Son amie, Karine Le Marchand, avait partagé sur son compte Instagram une photo de lui tout simplement vêtu d’un joli tutu rose. Preuve une fois de plus que Stéphane Plaza sait ne pas se prendre au sérieux, et est prêt à la rigolade en toutes circonstances.

Mais comme chez tous les clowns, il existe un côté triste qui est parfois profondément dissimulé. La perte de sa mère est l’un des événements de sa vie qui brise un peu la carapace et qui font jaillir de l’homme pourtant si jovial un côté plus sombre.

Pourtant, généralement, l’homme de télévision se montre extrêmement discret sur sa vie privée. Et même si à plusieurs reprises, il a été interrogé sur la personne qui partage ta vie, il est très difficile d’avoir des informations sur son quotidien en dehors de ses activités à la télévision et de ses nombreuses agences immobilières. Il s’était quand même livré il y a quelque temps sur le fait qu’il était prêt à franchir le pas et que le mariage pour lui était quelque chose d’important. Il avait d’ailleurs avoué dans une interview qu’il n’était plus un cœur à prendre et qu’il était très heureux.

Alors que le deuil de sa maman semble maintenant accompli, qu’il vient de fêter ses 50 ans et qu’il a apparemment rencontré la bonne personne dans sa vie, ce serait peut-être le bon moment pour Stéphane Plaza de choisir cette époque pour enfin fonder une famille. Mais, il semblera quand même toujours difficile pour Stéphane Plaza d’oublier la femme qui avait tant de place dans sa vie, il multiplie d’ailleurs les occasions de lui rendre hommage comme notamment sur les réseaux sociaux où il a plusieurs fois publié des messages en l’honneur de sa mère. ” Le souvenir, c’est la présence dans l’absence, la parole dans le silence. C’est le retour sans fin d’un bonheur passé auquel le cœur donne de l’immortalité…. Et maman si tu continues d’exister, c’est parce que le paradis se trouve dans celui de ceux qui t’ont tant aimé. On le dit, il y a toujours une fenêtre ouverte au bout du chagrin. J’allume une bougie pour toi, et je sais qu’elle éclaire a aussi la suite de mon chemin “.

Un joli message empli d’émotion qui témoigne de toute l’affection que Stéphane Plaza avait pour celle qui gardera toujours une immense place dans son cœur. Emportée par la maladie, la mère de l’animateur s’est éteinte il y a maintenant, déjà 4 ans, mais même lors de son vivant, Stéphane Plaza ne manquait pas de la célébrer : ” C’est quelqu’un de bien. On a pas besoin de faire du buzz ou de nuire à quelqu’un pour réussir dans la vie. Ma plus grande fierté, c’est d’être proche de ma maman, c’est la priorité ” confiait-il en évoquant la maladie de sa mère en 2013, à Femme Actuelle.