Stéphane Plaza a perdu sa maman en 2016. Sur son compte Instagram, il vient de lui rendre un hommage des plus bouleversants. L’animateur vedette de M6 reconnait vivre difficilement depuis la mort de cet être cher, malgré son âge, 50 ans.
Pour les téléspectateurs, Stéphane Plaza est un gai luron. L’agent immobilier fanfaronne en effet sans arrêt. Pourtant, côté vie privé, il n’a pas forcément la même humeur que dans Recherche appartement ou maison et Chasseurs d’appart.

Après le décès de sa mère en avril 2016, le meilleur ami de Karine Le Marchand a carrément broyé du noir. Sa maman n’avait en effet pas survécu à un cancer. Le présentateur avait alors ensuite multiplié les posts sur internet pour partagé la douleur de son deuil avec sa communauté. Puis, pas à pas, il avait sorti la tête de l’eau.

“Se torturer ne la fera pas revenir.”

Pour lutter contre la douleur, l’agent immobilier a choisi de se plonger corps et âme dans le travail “par peur de trop penser à (sa) mère“. “Je me fatiguais volontairement pour m’endormir directement en rentrant chez moi, avait-il révélé à l’époque aux journalistes de Télé-Loisirs. Mais maintenant, il faut arrêter et vivre ! Se torturer ne la fera pas revenir. J’ai fait un travail sur moi-même pour arriver à cette conclusion.”

Mais cette année, peu avant de souffler ses 50 bougies, Stéphane Plaza a donc voulu arrêter de souffrir. C’est en se recueillant qu’il a retrouver un peu de paix en lui. Il a donc décidé de partagé ce moment très intime avec les membres de sa communauté sur Instagram.

“La prière comme un volant et non comme une roue de secours, a-t-il confié. Régulièrement je reviens à toi. Tu m’assures une paix profonde quand je me confie. Courageuse maman, où que j’aille je ne manque jamais une occasion de prier pour toi.”, a-t-il écrit en légende. Sur la photo qui accompagnait ce bouleversant hommage, on pouvait apercevoir tout simplement des cierges allumés dans une église.

“J’ai besoin de toi peu importe l’âge que j’ai.”

Ce n’est pas la première fois que Stéphane Plaza nous émeut en rendant hommage à sa maman. Au sein de la rédaction de Ldpeople, l’une de ses publications sur le même réseau social nous avait tout autant touché.

“La plus belle des roses, c’est ma tendre maman ! Tu me manques, joyeux anniversaire“, avait-il écrit. Sur la photo, on découvrait sa défunte maman, Christine. Et de poursuivre : “J’ai besoin de toi peu importe l’âge que j’ai, tu m’as fait rire, as essuyé mes larmes, m’as embrassé, m’as vu tomber, m’as vu réussir, tu m’as inspiré. Tu es la promesse de t’avoir comme modèle pour toujours.”

Son message avait même fait versé ensuite quelques larmes à certains journalistes de nous. “Tu m’as tout appris sauf à vivre sans toi… Tu restes la plus belle des étoiles, j’espère que les entrées, les rires et l’émotion de J’ai perdu Albert, ce film positif [dont il est à l’affiche, NDLR] qui sort aujourd’hui va réchauffer ton corps et ton coeur à travers les nuages. Je t’aime maman“, a-t-il finalement conclu.