Stéphane Henon ne s’attendait pas à rester presque 15 ans dans le même rôle sans s’ennuyer. Il y a tant de rebondissements dans Plus belle la vie. On fait le point !

Impossible d’aborder Plus belle la vie sans citer Stéphane Henon. Excellent dans son personnage de Boher, il donne le meilleur de lui-même !

Stéphane Henon est un homme comblé

Une chance incroyable

À l’origine, les grandes lignes de Plus belle la vie sont simples. Nous suivons le quotidien comme les péripéties en tout genre de la cité phocéenne. Et plus spécifiquement d’un coin imaginaire baptisé le Mistral. Du reste, les scénaristes alternent entre deux genres. D’une part, ce qui fait la joie d’une vie de quartier, à savoir les belles rencontres amicales ou sentimentales. D’autre part, les tracas du quotidien menés de main de maître par le personnage de Boher alias Stéphane Henon.

Il faut dire que ce passionné d’escrime a plus d’une série à son arc. Aux débuts, il s’entraine dans des sitcoms produits par Jean-Luc Azoulay. On a pu voir Stéphane Henon dans Hélène et les garçons ou Les Vacances de l’amour. Puis TF1 lui offre des rôles plus intrigants. Aux côtés de Véronique Genest dans Julie Lescaut, il apprend les bases du métier de policier !

En fait, c’est sur les planches que le public découvre les dons artistiques de Stéphane Henon. Que les pièces soient classiques comme Bel-Ami ou bien modernes comme le Carton ou D’habitude j’me marie, il excelle dans tous les genres. En tout cas, pour les deux dernières, il a un avantage de taille. Pour l’aider à bien préparer ses répliques et la densité de son personnage, il peut compter sur son frère…jumeau. Dans les coulisses, ils sont plus complémentaires que jamais.

Lorsque France Télévisions lui propose de participer à Plus belle la vie, Stéphane Henon n’hésite pas. Après tout, le contrat est court vu qu’il ne dure que trois mois. Or, vu sa popularité et sa manière de jouer Jean-Paul Boher, la production décide de le garder. Ainsi, cette dernière demande aux scénaristes de donner plus de relief à ce policier qui ne fait rien comme tout le monde.

Un rôle emblématique

Au tout début, Boher était antipathique au possible. Xénophobe, violent, tout le monde le connait et le craint. D’ailleurs, souvent recadré par la direction, le personnage joué par Stéphane Henon n’en fait qu’à sa tête. Alors, pour lui donner une bonne leçon, ils décident de le muter dans un quartier beaucoup plus calme, le Mistral. Et c’est là que tout va se jouer !

Dès qu’il arrive sur son nouveau lieu de travail, Jean-Paul Boher n’en revient pas. D’abord, son supérieur est une femme. Et en plus, cerise sur le gâteau elle est de confession musulmane. Pour lui, c’est le combo de trop ! Alors, il va lui faire mener une vie noire, contrecarrer toutes ses décisions. Le ton monte entre les deux protagonistes. Mais contre toutes attentes, les sentiments s’en mêlent. Cupidon serait-il passé par là ? Ils finissent même par se marier fin 2011 et avoir une petite Lucie. Le soleil revient à Marseille, tout va bien dans le meilleur des mondes pour l’équipe de Stéphane Henon…jusqu’à l’arrivée d’une femme redoutable : Armelle !

En fait, il s’agit de l’ex de Boher. Dès son retour, il comprend qu’elle va lui faire payer son départ. En plus, elle a des révélations fracassantes à faire. Quand il est parti, elle était enceinte de lui. Oui, elle a gardé le bébé, mais il ne peut rien faire pour se faire pardonner. En effet, l’enfant est mort. Manipulatrice à souhait, elle souhaite mettre le grappin de nouveau sur notre policier préféré. Après une série d’événements dramatiques (prison pour Samia, Kidnapping de la petite Lucie), l’amour sembler triompher mais à quel prix ? Celui du sang et des larmes ? Pendant cette série d’épisodes, le talent de Stéphane Henon ne fait plus aucun doute.

Dès lors, une période de je t’aime moi non plus commence. Samia le quitte puis revient un an après puis repart. De son côté, Boher tombe amoureux d’Irina et lui demande se main. Mais le jour J, c’est la catastrophe, il se trompe de prénom et fait tout l’envers. Quand nous lit les confidences de Stéphane Hemon à ce sujet, il ne peut pas s’empêcher de sourire. Cela lui évoque tant de souvenirs.

Toute ressemblance…

Interrogé par le tournage des scènes d’amour dans Plus belle la vie, Stéphane Henon précise que “c’est toujours très sobre, d’autant plus avec le contexte sanitaire actuel” alors comment vit-il la découverte des scénarii et de toutes les aventures sentimentales de son personnage ? “Ma vie suit assez la fiction ou c’est la fiction qui suit ma vie. Cela dépend des moments.” Puis amusé, il rajoute “J’ai un parallèle avec Boher qui est assez surprenant. Ma vie personnelle et la fiction se rejoignent souvent”

Du reste, fraichement séparé, Stéphane Henon est un cœur à prendre. “cela se passe très bien avec mon ex-femme donc tout va bien” La concernant, il faut nous vous précise qu’elle fait aussi partie des coulisses de Plus belle la vie. Certes, ce n’est pas une actrice, mais elle s’occupe de la communication. Avec elle, il a deux fils, l’aîné Milo est né en avril 2012 et un second quatre ans plus tard. Comme quoi, tout le ramène à Plus belle la vie !