Stargate SG-1 est une série pas comme les autres. Adapté d’un film, son scénario faisait la joie des fans de science-fiction. Or, lorsqu’on apprend le décès brutal de l’un de ses héros, on est profondément meurtris. nous fait le point !

Les fans de Stargate SG-1 sont en deuil. En effet, l’accident de leur idole cause une réelle onde de choc dans le petit monde des séries.

Drame pour Stargate SG-1 !

Un homme accompli

Comme le précise son épouse Colette, impossible de résumer la carrière de cet interprète sans parler un peu de ce qu’il savait faire. “, un aventurier, un marin, un nageur, un danseur, un acteur, un auteur (…) un frère, un oncle, un neveu, un cousin et un ami génial et très aimé” Cliff Simon de Stargate SG-1 n’est plus. nous va vous raconter le destin de cet homme multi-tâches !

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est né en Afrique du Sud. À l’instar de stars comme Charlize Theron, le continent laissera une trace indélébile dans sa mémoire. D’ailleurs, après un cours passage à Londres pour ses études, il retourne dans son pays natal pendant deux ans. Là-bas, il accumule les récompenses sportives en natation comme en gymnastique. Bientôt, il va se consacrer à une autre discipline qui demande un maximum de rigueur. Ca tombe bien, Ba’al de Stargate SG-1 en a à revendre !

De retour en Europe, il se consacre à la danse. D’ailleurs, l’ancien acteur de Stargate SG-1 va faire un passage au prestigieux Moulin Rouge. Il dira de cette expérience “Paris c’était la meilleure année de ma vie. J’ai adoré y vivre, j’y ai rencontré beaucoup de monde. Je m’y suis fait des amis. À l’époque j’étais quelqu’un de libre, je n’avais pas d’attache donc j’étais libre de mes mouvements” Pour preuve, nous vous propose de regarder cet entretien exclusif où il prononce quelques mots dans la langue de Molière ! Les fans français de Stargate SG-1 devraient apprécier cette pépite !

Le rôle de sa vie

Pendant une décennie, Stargate SG-1 a subjugué les fans. À l’époque, c’est l’une des premières qui s’inspire directement d’un long-métrage. Il faudra attendre trois ans après la sortie en salle de Stargate, la porte des étoiles pour que les scénaristes trouvent suffisamment de matière pour décliner le tout en série. Elle possède 214 épisodes de presque trois quarts d’heures chacun. Pour tous ceux qui ont contribué à ce projet, l’expérience sera incroyable.

Remontons un peu dans le temps. Stargate SG-1 débute alors que le colonel O’Neill est un retraité heureux. Hélas, une catastrophe va venir gâcher tous ses plans. Des extraterrestres arrivent sur chère planète Terre. Qui aura les moyens pour les empêcher de semer la pagaille ?

Entre 2001 et 2007, Cliff Simon est Ba’al dans Stargate SG-1. D’ailleurs, vingt ans après les faits, les fans se souviennent avec émotion de son premier passage. C’était dans l’épisode 15 de la cinquième saison. Mais attention, ce n’est vraiment pas un méchant comme les autres. Autant malin que rusé, il va jouer des sacrés tours à ceux qui l’entourent. D’ailleurs, son comportement égocentrique ne fait pas l’unanimité auprès des siens. Or, vu que tout le monde a peur de lui, ils subissent la chose en silence. Combien de fois il a retourné la situation à son avantage ? Impossible de les compter ! Acharné, il est prêt pour mener la vie noire à ses détracteurs. Tout le monde se souvient de sa décision de se faire cloner afin de ne pas disparaitre dans l’oubli.

Inspiré pour le jouer, Cliff Simon s’est investi comme jamais. Quitte à changer un peu les plans des auteurs de Stargate SG-1 “Ba’al était un personnage très intéressant à interpréter, c’est un Dieu pour son peuple. J’ai eu l’idée de lui donner cette forme d’humour. Je sais que c’est un méchant mais j’ai essayé de le rendre moins sérieux et de lui apporter des touches d’humour et cela a bien plu. Alors j’ai continué ainsi toute la série.”

Que s’est-il passé ?

Maintenant qu’on se rappelle de ses magnifiques moments, nous ne peut pas s’empêcher de s’associer à la douleur des fans de Stargate SG-1. Comme le dira son épouse “Il y a un trou béant à l’endroit où il était sur cette terre. (…) Il a eu un super impact sur tellement de vies. Alors qu’il pratiquait son activité préférée le kitesurf, un accident dramatique s’est produit. Maigre consolation pour sa famille, il est décédé dans l’eau, son refuge, son “temple” Que son âme repose en paix !