Une ancienne candidate de la Star Academy, Anne-Laure Sibon donne de ses nouvelles, et elles sont réjouissantes.

Pour ceux qui ne s’en rappellent pas, la Star Academy était l’émission qui avait fait sensation au début des années 2000 sur TF1 avec un concours de chant où les participants vivaient reclus dans un château pour suivre des cours intensifs et présentaient chaque semaine un prime qui a laissé quelques souvenirs inoubliables.

Présentée déjà par Nikos Aliagas, l’école façon Fame avait pour directrice la productrice Alexia Laroche–Joubert. Pour rappel, la grande gagnante de la saison qui nous intéresse aujourd’hui, avait été la Bretonne Nolwenn Leroy qui est devenue la star qu’on connaît aujourd’hui. La jeune femme avait remporté un contrat équivalent à un million d’euros. Pendant plusieurs semaines, les apprentis musiciens vivaient au château des Vives-Eaux à Dammarie-les-Lys.

Anne-Laure Sibon, alors âgée de 19 ans et étudiante en STAPS, tentait sa chance comme tous les autres candidats pour décrocher un contrat professionnel et devenir une star, sous les conseils de grands noms du métier. On se rappelle notamment de l’excentrique professeur de chant, Armande Altaï, du professeur de danse Kamel Ouali, du répétiteur et directeur musical Matthieu Gonet ou encore de la professeur d’expression scénique Raphaëlle Ricci. Leur but à chacun était de former les élèves pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes sur les primes, et laisser le public juger de leur prestation. Un grand show qui accueillait également des artistes internationaux dont certains devenaient les parrains de l’émission. Un programme qui avait connu un succès retentissant et qui avait laissé percer quelques grands talents.

Si la jeune Anne-Laure Sibon s’était montrée particulièrement douée, elle n’avait néanmoins pas remporté la grande finale. Mais aujourd’hui près de 20 ans après, elle se souvient de ces moments magiques même si elle a complètement bifurqué de carrière. Engagée par la suite par TF1, elle a d’abord commencé à voyager dans le monde entier notamment dans les îles Caraïbes, en Espagne ou en Turquie où elle était responsable des animations pour un grand tour opérateur. Mais aujourd’hui, c’est avec une autre grande nouvelle qu’elle revient, puisqu’elle annonce qu’elle va se remarier.

Si elle était déjà passée devant le maire en 2006, l’idylle n’avait pas duré très longtemps et elle s’était séparée de sa compagne assez rapidement. Aujourd’hui Anne-Laure Sibon semble avoir trouvé l’élu de son cœur et s’apprête une nouvelle fois à se rendre à la mairie. Très active sur les réseaux sociaux, la jeune femme a toujours gardé une communauté qui s’est intéressée à son parcours et qui la suit avec assiduité.

Au mois de juin dernier via son compte Instagram, elle montrait le visage de sa compagne qu’elle s’apprête à épouser. Même si elle ne révèle pas le nom du nouvel amour de sa vie, il y a une chose que l’on pouvait remarquer sur la photo, c’est qu’elle semblait très heureuse et parfaitement épanouie. Un adorable message, qui accompagnait ce cliché, prouvait toute l’affection de la nouvelle femme qui partage sa vie : » Joyeux anniversaire mon amour. De plus en plus dingue de toi avec le temps. Tu es merveilleuse, plein de force et de talent. Et surtout, tu rends les gens heureux autour de toi !!! « .

Âgée aujourd’hui de 37 ans, Anne-Laure sait parfaitement ce qu’il lui faut dans la vie maintenant, et est persuadée de ne pas commettre les mêmes erreurs qu’elle a pu commettre avec sa première compagne afin que cette union soit un succès et dure dans le temps. Même si elle n’a pas percé dans la chanson et n’est pas devenue une star, la jeune femme garde un souvenir tendre de cette époque et de merveilleux souvenirs de son aventure à la télévision. Il faut rappeler quelle était l’ampleur du phénomène Star Academy au début des années 2000.

La Quotidienne, diffusée chaque soir sur TF1, rassemblait plusieurs millions de téléspectateurs et le grand show hebdomadaire du samedi était devenu une véritable institution. La Star Ac est apparue sur les écrans en octobre 2001 et était adaptée d’un programme espagnol. Mais la France a été le premier pays à diffuser ce format.

Une émission de télé-réalité de type télé crochet qui pourtant n’était pas la première puisque Popstar est apparue quelque temps avant sur M6. Mais la Star Ac était le seul concept qui proposait de suivre tous les jours les apprentis chanteurs, et de la même manière que les candidats de Loft Story dont la première saison avait été diffusée au printemps précédent sur M6, de les voir évoluer dans un environnement clos. Car pour les jeunes apprentis chanteurs, il n’était pas question de sortir, ils étaient enfermés dans le château et la seule fois de la semaine où ils passaient les grilles qui leur barraient la route, c’était pour se rendre sur les plateaux de TF1 pour effectuer leur show tous les samedis.

Un concept qui a été à maintes fois repris depuis cette époque et qui semble toujours fonctionner 20 ans après. Le programme rencontrait un tel succès, que les candidatures pour participer à la Star Ac affluaient par dizaines de milliers, mais au final, seuls 16 candidats avaient été retenus pour les premières saisons.

Les rendez-vous du samedi soir ont permis au candidat comme Anne-Laure Sibon de rencontrer sur le plateau des artistes qui étaient devenus des habitués de l’émission. Florent Pagny, Marc Lavoine, Laura Pausini, Lara Fabian, Serge Lama, Patrick Bruel, Garou, Johnny Hallyday ou encore Amel Bent sont tous passés par le plateau de la Star Academy pour soutenir les artistes en herbe. Anne-Laure Sibon et les autres participants avaient eu la chance de rencontrer les plus grands artistes francophones sans oublier quelques stars internationales comme Madonna, Beyoncé, Elton John, Céline Dion, Mariah Carey ou encore Rihanna.

Mais, cerise sur le gâteau, ceux qui avaient été le plus loin dans l’aventure, allaient pouvoir commencer leur métier dès la fin de l’émission puisqu’une tournée Star Academy était organisée jusqu’à la 8e saison. Une série de dates à guichets fermés qui permettaient aux jeunes chanteurs de découvrir leur public sur scène. On comprend donc mieux le bonheur pour ces jeunes candidats, qui était d’en plus de rencontrer les plus grands talents mondiaux, d’être aussi présents à l’antenne quotidiennement en direct, et de se produire sur scène. Même s’il y a eu beaucoup d’appelés pour peu d’élus, Anne-Laure Sibon semble garder un excellent souvenir de cette époque qui lui a permis de véritablement vivre sa passion durant plusieurs semaines.