L’émission Affaire Conclue est-elle menacée ? En tout cas, son animatrice Sophie Davant semble dans la tourmente. On vous dit tout !

Sophie Davant en danger !

Un concept unique en son genre

Lorsque Sophie Davant proposee Affaire Conclue à France 2, elle croit fort en son progrès. En effet, en France, les gens aiment par-dessus tout chiner et réaliser de bonnes affaires. C’est pourquoi, ils ont tendance à faire toutes les brocantes de l’Hexagone afin de dénicher la pièce manquante à leur collection. Quant aux professionnels, ils souhaitent acquérir des objets rares, par simple curiosité ou pour espérer les revendre à un meilleur prix. Quoiqu’il arrive, la connexion entre les deux est indispensable. Par conséquent, quoi de mieux qu’un plateau de télévision pour les mettre en relation ?

Trois saisons plus tard, Sophie Davant est convaincue qu’elle a fait le bon choix. Comme elle le résume, “c’est formidable de présenter un programme apprécié par toute la famille, de divertir en instruisant.” Aussi, elle a su s’entourer d’une équipe de choc. Entre beau sourire et les lunettes bleues de Julien Cohen et l’expertise de Caroline Margeridon, tout le monde souhaite les rencontrer et leur proposer leurs trouvailles. Du reste, l’émission est souvent sujete à fous rires. La bonne humeur est donc largement de la partie !

Attention à ce petit détail !

Malheureusement, Sophie Davant n’avait pas prévu qu’elle tomberait dans un engrenage. Sa mission principale est de divertir son public. Donc, elle commence par “poser les questions qu’il se pose.” Malheureusement, cette épicurienne n’avait pas prévu d’avoir un budget. En fait, au train où vont les choses, sa curiosité pourrait la ruiner. Comme elle le reconnaît “l’émission commence à me coûter cher depuis que je me suis mise, moi aussi, à acheter des objets” Investie dans Affaire Conclue jusqu’au bout des ongles, l’animatrice puiserait dans ses deniers personnels ! Jusqu’où ira-t-elle ?

Heureusement, Sophie Davant sait qu’elle peut compter sur le soutien de ses followers. Malgré le protocole sanitaire compliqué, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter de convaincre les experts brocanteurs. D’ailleurs, pandémie oblige, les transactions ne font plus en espèces mais en virements. Quant à la présentatrice, elle devra malheureusement ronger son frein et patienter un peu avant de se lancer dans les enchères. On la plaint. C’est difficile de ne pas craquer et juste faire le lien entre les acheteurs et les vendeurs. À moins qu’elle change de carrière et ne se décide à rejoindre l’autre côté du miroir ? Affaire à suivre !