L’ancien animateur de la télé-réalité culte de TF1 a fait cette révélation sur le plateau de Touche pas à mon poste lundi 26 octobre 2020.

Benjamin Castaldi n’est pas le genre de personnalité à cracher dans la soupe. En revanche, vous pouvez compter sur lui pour parler sans détour de ses expériences professionnelles passées, lui qui n’hésite par exemple pas à parler des cachets parfois mirobolants qu’il a touché pour animer telle ou telle émission. Après avoir présenté avec l’immense succès qu’on connait la première télé-réalité française d’enfermement (Loft Story), il a été engagé par TF1 pour assurer l’animation de Secret Story, un nouveau programme au concept aguicheur, suivi par des millions de téléspectateurs chaque début de soirée pour les quotidiennes, et chaque vendredi soir pour les primes tant attendus.

La problématique de l’avortement

Dans Secret Story, les candidats sélectionnés investissent pendant plusieurs semaines une incroyable maison riche en secrets. Car chaque participant vient avec son propre secret à conserver coûte que coût jusqu’à la fin. Ils sont filmés au quotidien (hormis quelques heures par semaine, ce qu’on appelle les pauses CSA) par des dizaines et des dizaines de caméras présentes dans la maison, et à l’extérieur, et sont évidemment équipés de micro pour que les téléspectateurs attendent clairement leurs conversations. Mais mettre des inconnus dans une maison, cela induit quelques péripéties. On se rappelle d’une saison où un participant avait été pris de douleurs au niveau du sexe après un rapport sexuel non protégé.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi est revenu sur une anecdote qu’il avait déjà raconté en 2015 dans son livre Pour l’instant tout va bien. A la question de Cyril Hanouna sur les choses qu’il n’a jamais voulu faire à la télévision, l’ancien animateur de la télé-réalité est revenu sur un moment précis, sans citer ni la saison, ni la candidate :

« Il y a une candidate de Secret Story qui était enceinte et la question s’est posée de lui faire prendre une pilule avortive, et on a été obligés à l’époque d’expliquer à la direction de la chaîne que c’était extrêmement traumatisant, que ça avait des conséquences, qu’à un moment il fallait expulser l’embryon, je leur ai dit ‘on peut pas cautionner ça, on peut pas le filmer et le suivre, si vous faites ça ça sera sans moi »

Une scène qui n’a pas été révélée aux téléspectateurs

Finalement, l’argumentation de l’animateur a sans doute convaincu la chaîne puisque les fans de la télé-réalité savent qu’aucune image de ce genre n’a été montrée. Cela aurait provoqué un énorme buzz mais aussi sans doute bien des polémiques, et le CSA aurait sans doute sanctionné avec sévérité l’émission.

Le CSA reçoit en effet de plus en plus de plaintes au sujet des émissions de télé-réalité, alors qu’un texte a été rédigé face à l’explosion de ces programmes en 2001. On y apprend notamment que la production doit protéger les candidats de « propos diffamatoires ou injurieux » et tout faire pour « que ne soit pas mis en avant de manière excessive l’esprit d’exclusion« . Comme dit plus haut, les productions ne peuvent pas filmer h24 et sont obligées d’arrêter caméra et micro durant « des phases quotidiennes de répit d’une durée significative et raisonnable« . Ils peuvent, notamment pour des raisons de sécurité, assuré un suivi permanent, mais les enregistrements ou écoutes ne pourront pas être conservées, ni diffusées (source : site officiel du CSA).

Bientôt un retour de Secret Story ?

Bien que cette information donne une image peu reluisante de la production derrière le programme culte du groupe TF1, beaucoup de fans rêvent de voir revenir l’émission. La destruction de la dernière maison dans laquelle vivaient les participants sur les toits de Paris a anéanti tout espoir aux téléspectateurs de revoir un jour le programme. Mais avec le retour annoncé de la Star Academy en 2021, l’heure est à la nostalgie. Et on est quasiment sûr qu’ils seront des millions à se réunir devant leur écran de télévision pour découvrir le retour d’une des télé-réalités les plus appréciées du paysage audiovisuel. Un retour de Benjamin Castaldi serait un évènement, même si on voit mal l’animateur quitter C8, chaîne où il semble être très à l’aise.