Sous oxygénothérapie renforcée, la ministre de la culture pourrait bientôt voir le bout du tunnel.

Roselyne Bachelot va mieux. C’est en tout cas ce qu’a indiqué son entourage à nos confrères de l’AFP. D’après les informations que nous avons, il se pourrait même que la ministre de la culture sorte dans les prochains jours de l’hôpital. Mais encore un peu de patience. Ne vous inquiétez pas, la rédaction nous a décidé de vous donner toutes les informations concernant le sujet.

La culture en grande difficulté

Si vous suivez les informations, vous savez sûrement que lors du remaniement, Roselyne Bachelot avait accepté le challenge de revenir en politique. En effet, Emmanuel Macron a proposé à l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, de faire son retour pour soutenir le monde culturel qu’elle affectionne tant. Mais dès sa prise de fonction, la ministre a du faire face à la crise du Coronavirus et n’a pas vraiment pu faire quelque chose pour les aider. Malgré tout, elle continuait de rencontrer les différents acteurs pour tenter de trouver des solutions.

Ainsi, il y a quelques jours par exemple, on pouvait la voir du côté du Musée d’Orsay pour annoncer une bonne nouvelle. En effet, elle a notamment déclaré que la restitution d’un tableau de Klimt à son propriétaire légitime était acquis. Roselyne Bachelot avait également assisté à une captation de la troupe de l’Opéra de Paris qui tournait un spectacle à huis clos. C’est justement lors de cette soirée, que la ministre de la Culture a annoncé qu’elle avait contracté le Covid-19. D’ailleurs, les critiques ont fait leur apparition puisqu’elle avait posé auprès d’artistes qui ne portaient pas de masque.

Des symptômes respiratoires

Le 20 mars dernier, Roselyne Bachelot avait expliqué sur son compte Twitter, qu’elle avait été testée positive à la Covid-19. Elle expliquait notamment qu’elle avait eu des symptômes respiratoires : “À la suite de symptômes respiratoires, j’ai fait un test qui confirme que je suis positive au covid. À l’isolement, je vais aménager mon programme pour la semaine qui vient. Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles régulièrement” lisait-on tout d’abord. Mais quelques jours plus tard, on apprenait par le biais de l’AFP, que celle-ci avait été hospitalisée en raison du coronavirus.

En effet, d’après les proches de Roselyne Bachelot, celle-ci a été hospitalisée dans un état stable et qui n’inspirait pas d’inquiétudes. Le médecin de la ministre de la culture lui a tout simplement préconisé une surveillance accrue à l’hôpital pour les quelques jours à venir. Malheureusement, le lendemain, c’est elle-même qui annonçait sur son compte Twitter qu’elle était placée sous un traitement d’”oxygénothérapie renforcée”. Ce traitement vise notamment à apporter artificiellement de l’oxygène à un malade de façon à rétablir ou à maintenir un taux normal d’oxygène dans le sang. Il est assez fréquent pour les malades de la Covid-19.

Roselyne Bachelot bientôt de retour à la maison ?

Le 25 mars dernier, Roselyne Bachelot donnait des nouvelles sur son état de santé. Elle indiquait notamment que grâce à l’oxygénation renforcée, elle se portait plutôt bien. Elle en a également profité pour remercier le personnel soignant dans un tweet : “je tenais à remercier tous ceux qui m’ont envoyé des messages chaleureux, ils me touchent et me portent! Je suis prise en charge par des soignants exceptionnels et bénéficie désormais d’une oxygénothérapie renforcée“. Mais aujourd’hui, on apprend qu’il est possible de voir la ministre rentrer rapidement à la maison : “La santé de Roselyne Bachelot s’améliore régulièrement. Si les choses se confirment, une sortie de l’hôpital sera envisagée dans les jours à venir” ont notamment indiqué les proches de la ministre pour nos confrères de l’AFP.

Même son de cloche pour Alain Griset, le ministre délégué en charge des PME qui a déclaré : “J’ai d’abord une pensée sincère pour elle, a-t-il déclaré. Ce que j’ai entendu c’est que apparemment elle était toujours dans le service avec oxygénation. Une situation difficile mais a priori, un peu mieux. Mais sous toutes réserves. J’espère vraiment que ça ira mieux dans les prochains jours”. Pour rappel, l’ancienne ministre de la santé sous Nicolas Sarkozy, avait reçu une première dose de vaccin le 17 mars dernier, trois jours avant d’être testée positive. D’ailleurs, elle est le deuxième membre du gouvernement malade du coronavirus et hospitalisé, après la ministre du Travail Élisabeth Borne, 59 ans, qui est sortie la semaine dernière de l’hôpital. Mais heureusement, il n’y a pas eu de complications plus grave pour les deux politiques. La rédaction nous est rassuré.