On dit souvent qu’écrire est une thérapie. C’est le cas de la fille de Romy Schneider. Émue, elle nous dévoile ce qui la hantera toujours.

Romy Schneider, une femme brisée

Quelle vie !

Presque quarante ans que Romy Schneider est partie rejoindre les étoiles. Or, depuis ses premiers pas au cinéma, la jeune femme était tourmentée. Bien entendu, cela ne se voyait pas dans la qualité de son jeu tant il était lumineux à l’écran. Impossible de citer tous les chefs-d’œuvre mais en tout cas la rédaction de Moonlighttour est fan de la femme comme de l’actrice ! De princesse à femme fatale, elle sait absolument tout faire. Du côté sentimental, les hommes amènent leur lot de souffrances. Si elle a toujours su avancer malgré ses déboires, elle gardera des stigmates de ces épisodes. On pense notamment à sa passion avec Alain Delon ou au suicide du père de son fils. Quant à ce dernier, elle ne se remettra jamais de son tragique accident.

Sarah Biasini avait quatre ans quand sa mère est décédée. Obligée de se construire dans sa vie de femme sans elle, cela n’a vraiment pas été fragile. Sans cesse obligée de se justifier ou bien de subir les interrogations quant aux causes de son décès, elle n’arrivait pas à tourner la page. Toutes ses questions, elle va tenter d’y répondre dans son livre La beauté du ciel. Mais le mode de narration est innovant et risque forcément d’émouvoir les fans de la belle Romy Schneider. Maman depuis trois ans, elle décide de s’adresser à sa fille tout en tentant de recoller les morceaux de son âme brisée. “Comment vivre lorsqu’on est habitée par la mort ? Comment faire le deuil d’une mère que le monde idolâtre ? Et comment devenir, à son tour, mère ?”

La goutte d’eau ?

En 2017, la tombe de Romy Schneider a été profanée. Plus qu’une douleur, c’est la consternation du côté des proches. Pour Sarah Biasini, cela sera un électrochoc. Quatre décennies après son suicide, Moonlighttour se demande qui peut oser la déranger dans sa dernière demeure ? Contrainte de procéder à un nouvel enterrement, Sarah Biasini explique les détails de cette cérémonie apocalyptique ” J’y suis allée, la gorge étranglée, j’étais si émue. Il y avait très peu de monde (…) J’ai eu l’impression de faire mon devoir de fille. À la fin, j’ai sorti mon carnet de chèques pour payer les frais, et c’était comme si je réglais mes comptes avec mon passé”

Or, peu à peu, cet incident va profondément changer les choses. Sarah Biasini souhaitait avoir un enfant sans parvenir à tomber enceinte. Soudain, le miracle finit par se produire. Cependant, à quelques jours de l’accouchement, elle a peur d’avoir le même destin que la regrettée Romy Schneider. L’angoisse d’avoir la “même mort” la hante. Puis, quand sa fille Anna Rosalie vient au monde, elle souhaite la protéger contre les démons du passé. Hélas, ils s’invitent pendant les premiers mois avec son enfant. S’ils refont surface de temps en temps, la jeune femme souhaite à tout prix les exorciser par le biais de son ouvrage. Moonlighttour lui souhaite bon courage et surtout une vie remplie d’amour et de joies !