Patrick Poivre d’Arvor est pointé du doigt par une chroniqueuse de “TPMP”. Géraldine Maillet a su lui dire “non” très fermement.

Patrick Poivre d’Arvor est sous le coup d’une plainte pour avoir abusé de l’écrivaine Florence Porcel. Depuis la médiatisation de l’affaire, le journaliste accuse le coup. Il a d’abord pris la parole pour tenter de se défendre. D’expliquer qu’il n’avait jamais dépasser les bornes. Mais se faisant, il s’enfonce avec des propos inadmissibles. Comme quand il évoque des “bisous dans le cou” de ses collègues, indiquant que ces gestes étaient tolérés dans le temps et inacceptables aujourd’hui. Puis, Patrick Poivre d’Arvor doit aussi faire face à d’autres témoignages et plaintes, huit pour le moment, qui détaillent des histoires similaires à celle de Florence Porcel. Et ce 30 mars, c’est Géraldine Maillet, une chroniqueuse de TPMP qui témoigne de l’insistance de Patrick Poivre d’Arvor à son égard. C’est donc un nouvel élément qui vient alourdir le dossier du journaliste aux yeux de l’opinion publique.

Patrick Poivre d’Arvor voit sa réputation terriblement malmenée depuis la plainte de Florence Porcel

Patrick Poivre d’Arvor se disait révolté du traitement de cette affaire dans les médias. Mais la presse a tout à fait le droit de relater ce qu’il se passe pour le public. Le tout est de bien rappeler que toute personne qui se retrouve accusée doit être présumée innocente. Le but n’est donc pas de discréditer les personnes sous le coup de plaintes, ni même de lancer un procès médiatique à leur égard. En revanche, les réseaux sociaux s’en chargent plus ou moins. Car la liberté d’expression est tout aussi fondamentale que la présomption d’innocence. Et les internautes peuvent donc exprimer leurs avis sur cette affaire tout à fait librement.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la réputation de Patrick Poivre d’Arvor prend un sacré coup dans l’aile. Il était le roi des JT et de l’information mais depuis cette plainte et les témoignages qui s’accumulent à son encontre, il perd de son prestige.

Comment alors espérer qu’il puisse redorer son blason ? Dans le silence depuis son intervention dans Quotidien, il a fait savoir par ses avocats qu’il n’en resterait pas là. En effet, quand les enquêtes aboutiront, il compte porter plainte pour diffamation et réhabiliter son honneur bafoué. Mais seul l’avenir nous dira si la suite de l’affaire ira bien en ce sens ou non. D’ailleurs, la réputation de Patrick Poivre d’Arvor en reprenait un coup ce 30 mars dernier dans TPMP. La chroniqueuse du plateau de C8 a évoqué un souvenir du journaliste qui ne le dépeint pas sous son meilleur jour.

Géraldine Maillet dénonce l’insistance de PPDA

La chroniqueuse de TPMP se souvient de l’avoir rencontré lors de la promotion de son premier livre. Elle se rendait alors sur le plateau de Patrick Poivre d’Arvor qui présentait Vol de nuit, une émission littéraire. Géraldine Maillet était ravie de le rencontrer et de présenter son ouvrage au public. Mais elle n’avait pas prévu que le journaliste se montre lourd et insistant envers elle. Elle raconte ainsi ce 30 mars, sur le plateau de TPMP, qu’elle a dû se montrer très ferme pour qu’il la laisse enfin tranquille.

D’après son récit, Patrick Poivre d’Arvor l’a suivie entre deux portes à la suite de l’émission. Dans les studios de TF1, elle pressait le pas et il continuait de le lui emboiter. Le tout en lui faisant des compliments et en lui proposant de se revoir pour boire un verre. La chroniqueuse de TPMP lui a dit non en lui disait qu’ils se reverraient pour son prochain livre. Le tout de façon ferme et sans sourire. C’est peut-être pour cette raison qu’il l’a laissé en paix ensuite. Car à en croire les nouveaux témoignages à son sujet, Patrick Poivre d’Arvor n’aurait pas accepté certaines fois que l’on lui dise non.

En effet, les témoignages des avances insistantes de Patrick Poivre d’Arvor sont de plus en plus nombreux. Géraldine Maillet se trouve donc très chanceuse de ne pas avoir la même histoire à raconter que toutes ces femmes qui prennent ainsi la parole ces deniers temps. Sur le plateau de TPMP, elle mesure ses mots et imaginent le pire. De quoi faire froid dans le dos aux téléspectateurs qui se font une opinion de plus en plus tranchée de Patrick Poivre d’Arvor. Pas de doutes, les résultats de l’enquête ouverte à son encontre sont très attendus par tout le monde.