Si le célèbre feuilleton français diffusé sur France 3, Plus belle la vie, en est déjà à sa 16e saison, les audiences extraordinaires réalisées durant de nombreuses années ne sont plus véritablement au rendez-vous. Une chute du nombre de téléspectateurs qui semble s’accentuer au cours des mois et qui devient inquiétante pour les producteurs et les scénaristes du célèbre programme.

Habitué à des audiences record, Plus Belle La Vie paraît connaître un léger creux, et il reste à savoir si celui-ci est passager ou si les fans du feuilleton commencent à se lasser de leur programme préféré. Un sujet qui sera probablement à l’ordre du jour des prochaines réunions entre les équipes de production et ceux qui travaillent sur les scénarios de la vie des habitants du Mistral. Il faut également avouer que les derniers mois n’ont pas été faciles, et que la crise de la pandémie du covid-19 n’a rien arrangé à la situation des productions audiovisuelles françaises en général, et pour Plus Belle La Vie en particulier.

Du lundi 17 au vendredi 21 août 2020, la série de France 3 a réalisé un score de 2,3 millions de téléspectateurs en moyenne ce qui représente une part de marché 12 %. Si l’on compare ces chiffres à ceux de la même période l’année dernière, c’est-à-dire du 19 au 23 août 2019, le célèbre feuilleton avait attiré 2,9 millions de fans, soit près de 17 %. Une différence notable que l’on avait déjà pu constater la semaine précédente. À l’antenne quotidiennement depuis de nombreuses années, Plus belle la vie est toujours aujourd’hui diffusé, du lundi au vendredi, de 20 h 20 à 20 h 45, sur la 3e chaîne française. Pour les lèves-tôt où les couches tard, chaque jour dès 5 h 30, les téléspectateurs peuvent retrouver une rediffusion de la veille. Mais même si ces statistiques peuvent paraître inquiétantes, en réalité Plus belle la vie reste néanmoins l’un des programmes préféré des téléspectateurs et continue de déchaîner les passions.

Du côté de l’intrigue, les choses semblent s’accélérer. Franck s’est résolu à ne pas mettre un terme à son histoire d’amour avec Delphine, malgré qu’il ait appris des révélations qui l’ont profondément touché de la part de Blanche. La mère de Théo et Antoine, toujours sous le charme de son électricien, ne lui a pas révélé la vérité sur la maladie qu’elle combat et sur son identité qu’elle garde toujours secrète. Par peur de perdre celui qu’elle aime, elle continue à lui cacher une partie de sa vie en espérant qu’il ne le découvre jamais. Alors que l’année scolaire vient de se terminer, Tom, Antoine et Mila viennent de passer l’épreuve du bac et ils ne devraient plus apparaître dans les prochains épisodes.

Plus belle la vie

Dès le lundi 24 août, Barbara fera la connaissance d’un certain César, et Alison sera dans une situation bien difficile alors qu’elle a été arrêtée par la police et que la pression devient réellement trop forte pour elle. Alors qu’Ariane découvre que Laetitia était bien une patiente de son compagnon, elle essaie de tout faire pour qu’elle devienne la femme de ménage de la villa. La lieutenante lui demande des explications, et la mère de Kevin reconnaît ne jamais pu avoir surmonté le décès de Jérôme. Elle nie en bloc avoir un quelconque rapport avec le meurtre et se dit complètement innocente. Quant à Revel et Boher, il continue à mettre la pression sur Alison et lui montre une vidéo qui l’oblige à révéler pourquoi elle a essayé de voler les scellés.

L’enquête sur la mort de Melmont n’est pas près de s’arrêter et devrait dans quelques jours connaître un nouveau rebondissement. Plusieurs spoilers affirment que Patrick devrait être finalement innocenté après avoir pu donner à la police un alibi en béton. Les soupçons pèseraient alors sur Karim Fédala. Une nouvelle histoire d’amour va également voir le jour puisque Barbara tombera éperdument sous le charme de Chris, un homme malheureusement marié pour elle. Au fil des épisodes, César devrait également se rapprocher de Barbara alors que de son côté, Héléna, la femme de Chris, se rapprocherait de César.

De toute évidence, les scénaristes ont décidé d’intensifier l’intrigue et de faire progresser la vie des personnages dans de nouvelles directions. Le quartier du Mistral devrait également accueillir de nouveaux habitants. Puisque Roland prendra sous sa protection une amie dont le mari est violent et qui a décidé de se réfugier au Mistral avec ses deux enfants. Le patron historique du Select les hébergera chez Gabriel et Thomas qui sont absents durant de longues semaines.

Les relations semblent donc se multiplier et des personnages apparaissent, tandis que d’autres disparaissent, comme c’est souvent le cas dans Plus belle la vie depuis plus de 15 ans. Visiblement, les scénaristes redoublaient d’efforts pour tenter d’inverser la tendance d’une chute des audiences pour France 3. Il est vrai que les parts de marché des feuilletons ont été quelque peu grignotées, ces dernières années par TF1 et France 2. Si Plus Belle La Vie avait connu un quasi-monopole durant près de 10 ans, l’arrivée d’autres productions leur ont fait une grande concurrence.

Lors de la semaine du 29 juin au 3 juillet, Plus Belle La Vie a perdu en moyenne entre 800 000 et 1 million de téléspectateurs. Alors que dans le même temps, Un si grand soleil, le feuilleton de France 2, tourné à Montpellier, arrivait en tête des audiences avec plus de 3 millions de téléspectateurs. Si ces chiffres sont à pondérer, car il s’agit bien évidemment de la période estivale, il faudra voir si en septembre la tendance sera toujours la même. Mais depuis sa création en 2004, Plus Belle La Vie a connu, à de nombreuses reprises, des hauts et des bas, et a toujours réussi à remonter la pente. Donc, il n’est absolument pas question d’enterrer la série trop vite, car elle a déjà prouvé par le passé, ses capacités à rebondir.

Particularité également pour Plus belle la vie par rapport aux nouvelles séries diffusées sur les autres chaînes, c’est l’âge moyen des téléspectateurs qui semble être le plus jeune du paysage audiovisuel pour ce type de programme. Le président de Telfrance déclarait au site Les Echos que 38 % de son public a moins de 50 ans, quand l’âge moyen des téléspectateurs d’Un si grand soleil est de 62 ans. Des statistiques qui pourraient être un bon signe pour la suite de l’existence des habitants du Mistral.