Pierre Ménès accuse le coup de l’exposition médiatique de ses gestes et propos très déplacés. Pour se remettre du choc, il prend une grande décision.

Pierre Ménès doit faire face à la déchéance de sa réputation. Non seulement ces gestes pourraient faire l’objet de plaintes et de condamnations, mais en plus la façon qu’il a eu de s’en défendre laissait à désirer. À présent, il faudra bien qu’il tente de se faire oublier. Car ses excuses tardives et maladroites ne semblent pas arranger la situation. Le documentaire de Marie Portolano va permettre aux femmes journalistes sportives de pouvoir enfin aller travailler sans avoir la boule au ventre. Ainsi, Pierre Ménès est prêt à prendre une décision pour le moins radicale. Et c’est Gilles Verdez qui en fait part sur le plateau de TPMP ce 30 mars dernier.

Pierre Ménès est dans la tourmente médiatique

Pierre Ménès signalait à travers le journal l’Equipe, qu’il serait absent du Canal Football Club durant quelques temps. Nous étions alors le 21 mars. Ce dimanche, tout le monde s’attendait tout de même à le revoir dans le programme mais non, il a tenu son engagement.

Il se trouve que Canal+ était accusé de ne pas réagir suite aux révélations du documentaire de Marie Portolano. Et bien il est clair que la chaîne se veut discrète mais compte prendre des mesures. Une enquête en interne est en cours et en attendant qu’elle se termine, Pierre Ménès risque de ne pas être présent à l’antenne. En effet, depuis son intervention dans TPMP, lors d’une séquence dans laquelle était dévoilées les images coupées au montage par Canal, Pierre Ménès en prend encore pour son grade.

Voulant se défendre, il perpétue sans s’en rendre compte ce discours machiste et dangereux. Un discours qui n’a pas sa place en société et encore moins sur son lieu de travail. Des sanctions s’imposent ! Alors, plutôt que de continuer à agacer l’opinion publique, la plus sage décision est évidemment de laisser passer la tempête.

Le consultant phare de Canal Football Club se retire !

Pendant au moins trois semaines, Pierre Ménès ne sera pas présent à l’antenne. Et bien que Le Monde et L’Equipe titrent que cela est du ressort de la chaîne qui mène une enquête en interne, c’est un autre son de cloche qu’il laisse entendre. En effet, la consultant accusé d’agressions envers ses collègues journalistes, à juste titre, a fait savoir à Gilles Verdez qu’il ne sentait pas en état de reprendre l’antenne. Gilles Verdez, chroniqueur chez TPMP, a fait part de la décision radicale du journaliste avant de la commenter.

Pour Gilles Verdez, c’est une sage décision de la part de Pierre Ménès que de quitter l’antenne pour une longue durée. Trois semaines au minimum, il faudra au moins ça pour que la colère retombe un peu. Enfin, si elle retombe un jour. Car certains pourraient aussi considérer que le consultant sportif n’a plus sa place du tout à la télévision. Après avoir eu de tels gestes et avoir tenu de tels propos, ce ne serait pas illégitime. Ses partenariats cessent les uns après les autres, notamment avec FIFA. Il était l’une des voix des commentaires depuis 5 ans et EA Games refuse de voir son nom associer davantage avec Pierre Ménès.

Une question se pose enfin, est-ce vraiment la décision de Pierre Ménès que de prendre de la distance ? Que veut-il faire passer comme message en disant à Gilles Verdez qu’il n’est pas en état ? Cela ne lui avait pourtant pas réussi de parler de son sentiment avant de s’excuser auprès de ses victimes la dernière fois qu’il prenait la parole chez TPMP. En tout cas, nous pourrons visiblement compter sur les épiques de Cyril Hanouna pour avoir des nouvelles de Pierre Ménès. Le tout en suivant en parallèle les annonces de Canal+.