Philippe Etchebest adore découvrir de nouveaux talents. Aussi, lors d’un épisode d’Objectif Top Chef, sa perte de goût va l’affoler !

Philippe Etchebest, un homme engagé au service de son métier

Pour toujours à leurs côtés

Cette année 2020 a été en dents de scie. En effet, avec l’arrivée de la pandémie, le monde a été obligé de se confiner. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela a causé de sérieux préjudices à l’économie française. De fait, connue pour son patrimoine gastronomique, l’hexagone a dû le mettre entre parenthèses. Pourtant habitué à soutenir ceux qui en ont besoin, Philippe Etchebest vit mal la situation. En effet, confronté à des annonces de faillite ou de suicide de ses collègues, il n’a plus la méthode pour contrer le virus.

En pleine seconde, l’annonce du couvre-feu a été un coup de tonnerre. Pour l’instant, si un reconfinement semble exclu, le chef est reparti sur les routes. Grâce à un protocole sanitaire stricte, Philippe Etchebest a le droit de rencontrer la future génération de cuisiniers. Dans Objectif Top Chef, les candidats se succèdent un à un pour tenter de décrocher leur laissez-passer pour le rêve d’une vie. Au bout du chemin, il y a certes la reconnaissance de ce Meilleur Ouvrier de France mais surtout une place pour intégrer les brigades de Top Chef. Dès lors, de par les conditions de tournages exceptionnelles, cette saison est déjà anthologique. De plus, tout ne se va se passer comme prévu.

Un épisode cauchemardesque

Gabriel a 19 ans. Passionné pa la cuisine, le jeune homme est en plein dans l’apprentissage technique.Cependant, quand on lui annonce qu’il va rencontre Philippe Etchebest, il va mettre les bouchées boucles pour l’impressionner. Au début, tout se passe de manière idéal. Rien que le dressage de sa recette arrive à convaincre le présentateur. Très pointilleux sur les détails, il a hâte d’y planter son couteau et sa fourchette. Ses papilles salivent d’avance. Pourtant, un petit détail va provoquer l’effervescence sur le plateau.

On le sait, l’un des nombreux symptômes du coronavirus est la perte de deux des cinq sens. Il s’agit de l’odorat et du goût. Essentiels dans le métier de cuisiner, Philippe Etchebest se rend soudain compte que le dernier lui fait cruellement défaut. Totalement en panique, il souhaite interrompre le tournage et se faire tester au plus vite. Or, Gabriel a peut-être la clé du mystère. À l’intérieur de son plat, il a mis du cresson de Para. Or, même s’il est délicieux, il a des propriétés anesthésiantes.

La boucle est bouclée, plus de peur que de mal. Pas rancunier, Philippe Etchebest lui attribue la note de 5. A l’école, Gabriel pourra au moins se vanter d’avoir coupé le souffle et le goût de ce cuisinier émérite !