Le reconfinement constituent un énorme problème pour tous les restaurateurs de l’hexagone. Parmi ceux-ci, le célèbre Philippe Etchebest. Le cuisinier étoilé aussi chef de brigade dans l’émission « Top Chef » sur la chaîne M6 s’est énervé d’une décision de la municipalité de Bordeaux concernant son établissement « Le Quatrième Mur ».

« À notre grande surprise, nous nous retrouvons aujourd’hui au centre d’une controverse », explique Philippe Etchebest au journal 20 minutes. Il a l’habitude de pousser des coups de gueule dans les émissions culinaires. Maintenant, c’est face à la mairie que le chef s’irrite. Tandis que son établissement « Le Quatrième Mur », implanté dans le Grand Théâtre de Bordeaux, est clos à cause du confinement, le cuisinier étoilé a pour ambition d’installer une terrasse temporaire et cela ne s’annonce pas facile.

Philippe Etchebest enrage contre l’administration

Pour que cette terrasse puisse exister, le chef veut démarrer des travaux. Un chantier agréé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de la région Nouvelle-Aquitaine le 16 octobre dernier, mais pas ce n’est pas le cas de la municipalité de Bordeaux qui « n’a reçu aucune demande officielle de la part du restaurant » et a alors demandé d’arrêter les travaux. « Peut-être qu’ils ont eu une conversation informelle avec je-ne-sais-pas-qui, mais ça ne vaut pas une demande d’autorisation. En principe, le restaurant aurait dû effectuer deux requêtes parallèles, l’une adressée la DRAC, l’autre à la municipalité pour la réglementation des bâtiments accueillant du public“, indique Stéphane Gormot, conseiller municipal délégué au patrimoine.

Philippe Etchebest n’en peut plus

Philippe Etchebest est totalement désemparé. Les aménagements de la terrasse temporaire ont donc été malheureusement été suspendus. Excédé, il a donné son opinion au journal 20 minutes : « Il est insupportable de se faire insulter concernant cet aménagement qui répond à toutes les exigences du patrimoine culturel bordelais et qui serait établi pour sauver des emplois dans un contexte économique de crise, précise Philippe Etchebest, qui a été très critiqué Jérémy Moscovici, participant de Top Chef. Nous essayons de chercher des solutions. Je suis totalement écœuré de devoir répondre à une poignée de personnes qui, apparemment, vivent dans un univers préservé de toutes préoccupations économiques. »

La mairie de Bordeaux réagit

Concernant la municipalité de Bordeaux, les élus n’apprécient pas. « C’est une faveur qui est faite à un chef médiatisé et qui dérange et enlaidit un bâtiment classé monument historique. Il y a de quoi être abasourdi », pense Michel Duchère, ex adjoint à l’urbanisme à la mairie de Bordeaux. Et Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, dit « rassurer les défenseurs du patrimoine sur le caractère totalement réversible de cet aménagement, et appelle chacun à l’apaisement dans ce contexte sanitaire si préoccupant ». Décidemment, les derniers mois ont été très compliqué pour le chef qui s’est fait le porte-voix de toute une profession particulièrement affectée par la terrible crise sanitaire qui frappe la France.