Paul El Kharrat n’est pas un candidat de lambda des Douze Coups de Midi. Dans cette l’émission présentée par Jean-Luc Reichmann sur TF1, le candidat a en effet remporté 152 victoires ! Le 2 septembre prochain, il sortira son livre Ma 153ème victoire, dans lequel le jeune homme, atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, se livre sur sa recherche de l’âme sœur.

Paul El Kharrat a bien fait de se présenter à l’émission. Pourtant, rien n’était moins sûr comme il le confiait au magazine Gala en août dernier : “Deux ou trois semaines avant, je n’en aurais pas été capable. Je ne parle pas de mon niveau culturel, mais psychologique. J’étais en permanence agacé, énervé, en grosse dépression”.

Et pourtant, quelle ne fût pas la surprise du public, des téléspectateurs et de Jean-Luc Reichmann lui-même quand Paul El Kharrat s’est classé 3eme meilleur joueur de tous les temps, soit depuis que l’émission existe, depuis 2010. Paul a ainsi remporté 700 000 euros grâce à sa victoire !

Il y a un an, le 29 Avril, jour pour jour, arrivait Paul aux 12 Coups de Midi.

Nous vous proposons de revoir aujourd’hui à midi, sa toute 1ère émission ‼️… 🙏 👍 ☀️

— Jean-Luc Reichmann (@JL_Reichmann) April 29, 2020

Après cette victoire incroyable, le jeune Grenoblois âge de 20 ans prépare son avenir : “Sur le point d’entrer en troisième année de licence d’histoire, Paul se dit prêt à tenter à nouveau d’habiter seul, après deux tentatives infructueuses de prendre son indépendance », révèle le magazine Gala. Et surtout, il “ne perd pas espoir de rencontrer la jeune fille du ‘XIXe’ siècle’ qu’il imagine dans son livre.”

Paul

L’ancien candidat se remémore dans ce livre sa seule et unique histoire d’amour, de courte durée. Et surtout, il se dévoile sur sa recherche de l’âme soeur. Voici un morceau choisi : “Les filles que je rencontre essaient de s’adapter, mais il y a des choses que je ne veux pas qu’elles fassent. Et le fait d’être dans l’incompréhension peut me plonger dans le désespoir… Mais je n’abandonne pas l’idée, surtout ce que ce sont désormais les filles qui viennent vers moi. Beaucoup plus simple pour établir le contact“, raconte-t-il sans gêne.

Le jeune homme éliminé d’office toutes les jeunes filles qui font des fautes d’orthographe, problème rédhibitoire à ses yeux ! Mais ce n’est pas tout ! Le jeune homme est un intellectuel qui ne semble pas intéressé par des choses futiles, comme passer son temps sur les réseaux sociaux. Il espère vraiment trouver chaussure à son pied mais la trouvera-t-il ? Paul rêve carrément d’une fille “du XIXème siècle”, qui ne “passerait pas son temps à pianoter sur son téléphone portable”. Il préfererait partager avec elle sa passion pour les musées, la lecture et les jeux vidéos. On le comprend !