Visage bien connu du jeu de TF1, Paul fait partie du cercle fermé des Grosses Têtes. Interrogé par ses nouveaux camarades, il fait le buzz !

Que devient Paul ?

Un parcours inoubliable

Depuis qu’il a été candidat des 12 coups de midi, Paul est dans toutes les mémoires. En effet, vu l’étendue de ses connaissances en histoire et en littérature, il a eu un beau parcours dans l’émission de Jean-Luc Reichmann. Très liés, les deux hommes continuent d’échanger régulièrement. D’ailleurs, de cette expérience, l’ancien participant a fait un livre. Il faut dire qu’en coulisses, ce n’était pas facile tous les jours de gérer la présence de la caméra ainsi que celle du public. Sa maman a d’ailleurs tenu à raconter son combat contre la pathologie qui le ronge au quotidien.

Victime de la maladie d’Asperger, Paul souffre. En effet, les manifestations de l’autisme sont nombreuses et varient d’une personne à l’autre. Pour autant, sensible au bruit comme à la lumière, le jeune homme a tenu bon pendant 153 diffusions. Une vraie performance qui lui vaut les honneurs des téléspectateurs. Aujourd’hui, nous avons la surprise de le regarder sur le plateau des Grosses Têtes. Présentée par Laurent Ruquier en simultané sur les onde mais aussi à la télévision, comment va-t-il s’en sortir ?

Un secret bien gardé !

Autour de la table, il est aux anges. De fait, il se réjouit d’échanger avec Franck Ferrand. On se souvient que Paul avait cette particularité de bien retenir les dates qui ont fait l’Histoire. Tout naturellement, les deux hommes sympathisent et leur complicité est déjà belle à voir. Pourtant, le curieux Stéphane Plaza va mettre son grain de sel dans cette amitié naissante. Aussi, il va poser une question à l’ami de Jean-Luc Reichmann que personne n’avait osé jusqu’à présent.

Le présentateur de M6 est connu pour son franc-parler. Aussi, quand il veut savoir quelque chose, il ne lâche pas tant qu’il n’a pas obtenu une réponse satisfaisante. Aujourd’hui, Paul est dans le collimateur de l’agent immobilier. Comment va-t-il s’en sortir sans trop en dire ? Donc, lorsque Stéphane Plaza récapitule le parcours ainsi que le total des gains obtenu, il souhaite aussi être dans la confidence “bah 692 000 euros on a gagné ! Qu’est-ce qu’on en a fait ? Qu’est-ce que tu as fait Paul de cet argent ?”

Comme toujours, la spontanéité de Paul nous étonne “Ben… Ça n’a pas d’odeur ! Je ne l’ai pas vu, je ne l’ai pas senti, j’ai rien fait avec, je l’ai mis dans un compte en fait !” En médiateur caustique, Laurent Ruquier évoque le caractère intéressé de Stéphane Plaza. Alors, ce dernier arrivera-t-il à lui faire changer d’avis ? Rien n’est moins sûr !