De toute évidence, Paul l’ancien candidat des Douze coups de midi et un jeune homme très heureux. D’ailleurs, il vient de rejoindre l’une des plus célèbres émissions diffusée en radio. En effet, Laurent Ruquier a eu l’idée d’intégrer Paul El Kharrat dans Les Grosses Têtes sur RTL. Après seulement un seul passage, l’ancien grand maître de midi semble déjà avoir marqué l’émission. Néanmoins, l’ex-vedette de TF1 n’hésite pas à critiquer certains de ses nouveaux collègues !

Paul : la nouvelle recrue des célèbres Grosses Têtes

Un parcours étonnant pour ce jeune étudiant

Depuis la découverte du jeune homme dans Les douze coups de midi, Paul est devenu une véritable star. Pourtant, la vie de Paul El Kharrat n’a pas toujours été simple. Touché par le syndrome d’Asperger, il connaît de réelles difficultés dans la vie. Mais depuis son passage dans le jeu de TF1, l’étudiant prend de plus en plus d’assurance. Dans une autobiographie parue en septembre dernier, il raconte d’ailleurs son parcours. De plus, aujourd’hui le voilà à l’abri financièrement. Puisque lors de sa participation aux Douze coups de midi, il empoche une cagnotte de plus de 700 000 euros. Décidément, tout semble lui sourire.

Le conte de fées parait loin de se terminer. Car récemment, Paul El Kharrat intègre l’équipe des Grosses Têtes en radio sur RTL. Aux côtés de Franck Ferrand, Jean-Philippe Janssens, Arielle Dombasle ou encore Stéphane Plaza, le jeune étudiant prend très vite ses marques. Dans une interview accordée à France dimanche, l’ancien candidat de TF1 parle de cette première expérience. Pour lui, il s’agit d’un véritable succès. Mieux, cette première tentative serait loin d’être unique ; ” On souhaite que je revienne régulièrement “.

Une nouvelle corde à son arc

Comme on l’imagine, la culture de Paul va beaucoup l’aider lors de cette émission. En effet, chaque jour Laurent Ruquier pose des questions à ses invités. Dès lors les connaissances de Paul vont lui être d’une grande aide. Mais il ne faut pas oublier que Les Grosses Têtes sont également une émission d’humour. Mais dans ce registre, Paul El Kharrat semble également avoir quelques aptitudes. ” C’est un honneur pour moi de savoir que je peux faire rire à la radio. Et quel plaisir de pouvoir m’amuser ainsi et d’avoir des relations avec autrui “. Par contre, il semble redouter de rencontrer d’autres participants de l’émission. Lors de cet entretien avec la presse, il évoque notamment Laurent Baffie : ” Ça risque d’être particulier “.

Lors de cet entretien avec la presse, Paul souhaite également remercier les sociétaires des Grosses Têtes. Car comme il l’explique, ils se sont montrés ” très accueillants “. En tout cas, il semble se sentir parfaitement à sa place. ” Je crois que je dois avoir de l’humour, de la répartie et une bonne connaissance générale. Sans être trop présomptueux, il me semble que c’est exactement ce qu’il faut pour faire Les Grosses Têtes “. Néanmoins, le jeune homme ne semble pas avoir été impressionné par tous ses nouveaux collègues. Selon sa première expérience, avoir une grande culture ne semble pas être obligatoire pour intégrer l’équipe de Laurent Ruquier. ” Quand on voit le niveau de culture générale de certains autres membres, ce ne doit pas être primordial. Heureusement que Franck Ferrand et moi sommes là pour remonter le niveau ! Je pense donc en me choisissant, ils ont fait bonne pioche ! “.