Pascal Salviani, candidat de la 15ème saison de Koh-Lanta, a fait des révélations à nos confrères de Télé Loisirs le 29 novembre dernier. En effet, il a notamment expliqué son dur retour à la réalité, qui n’a pas été de tout repos. La rédaction de nous va vous expliquer pourquoi.

Pascal Salviani raconte son dur retour en France

Participer à Koh-Lanta est très difficile et les candidats ne cessent de le dire lorsque l’aventure est terminée. Ce n’est pas Pascal Salviani, qui était candidat lors de la 15ème saison, qui dira le contraire. En effet, son retour en France n’a pas été de tout repos : “Je suis rentré avec une grosse infection. Avec un gros problème d’intestin. J’ai fait une nuit aux urgences parce que j’avais comme un infarctus de l’intestin” a-t-il commencé par dire. Il poursuit son propos en indiquant que l’aventure n’était pas du pipeau : “J’ai perdu 18 kilos en 40 jours. On ne peut pas dire que “Koh-Lanta”, c’est du pipeau. Ce n’est pas la vérité. La vérité c’est très dur”.

Mais les effets les plus indésirables se trouvent dans le cerveau et plusieurs graves troubles psychologiques qui ont découlé du jeu de TF1 : “Les plus grosses séquelles que ça laisse, elles sont psychologiques. Elles sont très dures à vivre. Je suis revenu, ça a été très compliqué pendant très longtemps. Pendant 7, 8 mois j’ai eu un dédoublement de la personnalité, je souffrais de schizophrénie. La jungle me manquait. Dormir dans la jungle me manquait. J’étais ici, mais mon cerveau était resté en Thaïlande” a-t-il notamment dit.

Une retour à la vie compliquée pour beaucoup de personnes

Pascal Salviani explique ensuite que sa tête n’était pas encore rentré en France et que toutes les tâches du quotidien était difficiles à faire : “Quand je suis rentré, j’étais complètement perché. Je n’étais pas là. Je ne pouvais pas dormir dans la chambre car j’avais l’impression que le plafond allait s’effondrer. J’entendais des singes dans la nuit. Le cerveau avait complètement pété”. Mais le candidat, n’est pas le seule à avoir été victime de séquelles psychologiques après son aventure à Koh-Lanta.

Candidat de cette saison, Brice, qui a remporté l’épreuve des poteaux lors de la finale et qui vient tout juste d’être papa, a expliqué qu’il avait été sujet à la dépression lors de son retour : “Le retour a été ultra violent, heureusement qu’on a la psychologue de Koh-Lanta qui nous aide. Elle peut nous comprendre alors que nos familles peuvent imaginer mais ne peuvent pas comprendre et savoir ce qu’on a vécu“, a-t-il commencé par expliquer. Il déclare ensuite qu’il restait enfermé chez lui : “J’ai pas vu mes potes pendant un mois. Je restais cloîtré chez moi“. Quand nous le comprend, après une aventure aussi intense, il est difficile de retrouver une vie banale.