Ce mercredi, le film Police arrive sur les écrans. Pourtant, il est loin de convaincre ceux qui l’ont vu en avant-première. On vous dit tout !

Omar Sy, un acteur en pleine gloire

Une carrière extraordinaire

Qui se souvient des débuts d’Omar Sy ? C’était sur Canal+. Avec son binôme Fred Testot, ils avaient une minuscule chronique. Intitulée le SAV des émissions, les répliques sont devenues cultes pour toute une génération. Depuis sa création en 1984, la chaine cryptée a réussi à dénicher une foule de talents. De l’arrivée des Nuls ou de la venue du duo mythique Antoine de Caunes/José Garcia, on a tous un peu d’esprit Canal en nous. Quand Omar Sy s’est lancé dans le cinéma, il a toujours dit qu’il choisirait des scénarii arriveraient à le toucher. Aussi, il voulait montrer toute l’étendue de son talent en interprétant des rôles dramatiques. C’est normal car on imagine combien il doit être compliqué d’être toujours associé à son ancienne vie.

Quand arrive l’aventure Intouchables, Omar Sy, on ne sait pas à quel point son interprétation va convaincre bien au-déjà des frontières. Pour ce film, il donne la réplique à une pointure du cinéma, François Cluzet. Inspirée d’une histoire vraie, ce long métrage émouvant raconte une belle amitié entre un petit délinquant et un homme paralysé. Une vraie merveille. Si bien que pour une fois, les Américains ont fait un remake. Malgré la présence du héros de Breaking Dad, cette version n’a du tout le même accueil là-bas. Comme quoi. La qualité de jeu d’Omar Sy a peut-être manqué ?

Un film mal perçu

On l’attendait tous avec impatience. En effet, avec la pandémie et le confinement, tous les films de 2020 ont été reportés. C’est le cas de Police. Heureusement, sorti depuis peu, on a la joie de découvrir son lumineux casting. Aux côtés d’Omar Sy, on peut voir la pétillante Virginie Efira. Le synopsis est simple mais efficace. Il traite d’abord du quotidien d’un trio de flics. Difficile de gérer vie de famille et des journées/soirées professionnelles si éprouvantes. De plus, cette équipe va être bouleversée par l’arrivé d’un migrant.

On le devine. L’équipe du film attendait l’avis des membres de la profession. Hélas, le moins que l’on puisse, c’est qu’elle n’a pas été déçue du voyage. Dans un premier temps, à demi-mots, ils sont sévères avec le casting. Leur cible principale s’appelle Omar Sy. Suite aux manifestations pour la mémoire de George Floyd mais aussi Adama Traoré, l’acteur a violemment critiqué l’attitude de la police. De fait, comme pour se “venger”, ses membres pensent qu’il n’est pas légitime pour ce rôle !

Mais ce n’est pas la seule erreur commise. Cette fois, la profession fustige le manque de réalisme. Sans pour autant dévoiler l’intrigue, une scène a marqué leurs esprits échaudés. “On ne demandera jamais cela à une policière : les femmes viennent en support pour ce genre d’interventions, mais on ne les laisse pas seule face à un homme ! » Quant au caractère des personnages, il est dézingué ! “L’un boit, l’autre est sous calmants… C’est assez caricatural” Et vous, qu’en pensez-vous ?