Petit retour sur le gros lapin posé par Omar Sy à Cyril Hanouna pour l’émission Touche Pas à Mon Poste (TPMP). En effet, l’acteur français avait lâché son « pote » Cyril Hanouna à la dernière minute et avait chamboulé toute la programmation de l’émission. Retour sur ce geste.

Une brouille en plusieurs étapes

La brouille entre Eric Zemmour et Omar Sy avait débuté en 2017, lorsque le premier cité avait traité le second de « guignol » sur le plateau de « C à vous« . Le héros d’Intouchable avait alors répondu, quelques jours après, sur Europe 1, dans l’émission de Daphné Bürki : « Il ne faut plus qu’il soit invité parce que c’est un criminel. Il a été condamné pour incitation à la haine, personne ne le dit mais il a été condamné ce mec-là ! Je n’ai aucune envie de me rouler dans la boue avec des cochons ! ».

Evidemment, le journaliste n’a pas apprécié du tout le terme de « criminel » qu’a utilisé Omar Sy dans son interview pour Europe 1, il lui a fait savoir sur les mêmes ondes au micro de Philippe Vandel : « Je veux simplement lui signaler qu’un criminel, c’est quelqu’un qui a commis un crime. Je sais bien qu’entre Trappes et Hollywood, il n’a pas eu le temps de maîtriser la langue française« . C’en était trop pour Omar Sy qui avait alors décidé d’arrêter complètement la promotion de son film « Knock » et notamment sa venue dans « Touche pas à mon poste« .

Omar Sy décline l’invitation de Cyril Hanouna pour TPMP

Le SMS d’Omar Sy à Cyril Hanouna disait qu’il se sentait un peu fatigué, un peu malade et qu’il voulait repousser sa venue dans TPMP à une autre date, pour avoir un peu plus de fun. Evidemment, le présentateur de C8 a déclaré à son ami qu’il pouvait revenir une autre fois. Pour autant, l’opinion publique a vite fait d’interpréter l’absence d’Omar Sy comme une conséquence de sa brouille avec Eric Zemmour. Ce qui est plus que probable quand on sait que le présentateur de « Touche pas à mon Poste » aime revenir sur des polémiques.

Finalement, Omar Sy est revenu quelques mois plus tard sur sa brouille avec Eric Zemmour, à qui il reproche notamment son discours dangereux et extrémiste : « Je réagis à ce qui me touche. Je suis un père qui se soucie du monde dans lequel vont vivre ses enfants. (…) À mon humble échelle, j’essaie de faire des choses qui peuvent être inspirantes pour les jeunes, proposer des discours qui changent des trucs sombres qu’ils peuvent entendre. Je trouve que ce monde est devenu très cynique. Ça doit être dur d’avancer là-dedans quand tu as 20 ans. Comment rêver quand on te dit que tout est foutu ou qu’il y a deux France ? Entre les extrêmes et le vivre ensemble, il me semble que le choix s’impose de lui-même« .