C’en est trop pour Nathalie Baye. L’actrice ne supporte plus de voir sa fille Laura Smet harcelée par les paparazzis. A bout, l’ancienne compagne de Johnny Hallyday s’est emparée de son compte Instagram pour dénoncer les agissements de certains photographes et journalistes.

Que l’on touche à l’intimité de sa fille, cela semble inacceptable pour Nathalie Baye. Agacée de voir des images de Laura Smet dans la presse people, l’actrice s’est laissée aller à un coup de gueule contre les paparazzis.

Ce vendredi 28 août, Laura Smet, 36 ans, apparaissait en effet en couverture du magazine Closer, de quoi prouver à quel point les photographes la suivent durant ses vacances. La jeune actrice est alors affichée à son insu, seins nus et enceinte, en compagnie de son mari Raphaël Lancrey-Javal.

Son ventre très arrondi ainsi dévoilé, constitue un motif d’exaspération pour Nathalie Baye qui s’est montrée très contrariée du vol de telles photographies.

Nathalie Baye évoque les paparazzis comme des « salopards ».

Sur Instagram, l’actrice de 72 ans a laissé éclater son mécontentement : « La presse de merde (désolée pour la grossièreté) n’arrête pas de sortir des imbécilités et sont extrêmement pénibles avec ma fille… paparazzi etc…. », écrit-t-elle sous une photographie de sa fille enfant, à la plage.

Des commentaires de soutien se sont aussitôt multipliés de la part des abonnés de Nathalie Baye.
Une internaute notamment, s’est montrée solidaire d’un tel coup de gueule : “La traque des paparazzis est non seulement insupportable, vulgaire, mais également dangereuse en tout point de vue”, affirme-t-elle.

L’actrice s’est empressée de répondre à son abonnée, en soulignant l’inquiétude qu’elle ressent vis à vis de sa fille : « Tu as raison, mais ces salopards sont tellement épouvantables que je me méfie » explique-t-elle.

Nathalie Baye vole une nouvelle fois au secours de sa fille.

Aujourd’hui heureuse en ménage, Laura Smet n’a pas toujours eu un parcours facile. Durant sa jeunesse, l’actrice a fait face à des addictions diverses, en particulier à l’alcool et à quelques drogues. De quoi mener la jeune femme à des problèmes de santé et à des épisodes dépressifs.
En 2007 notamment, Laura Smet se voit hospitalisée en psychiatrie au centre hospitalier Sainte-Anne.

Trois ans plus tard, des rumeurs de tentative de suicide entourent l’actrice. Autant d’occasions pour Nathalie Baye de voler au secours de sa fille unique. Après la divulgation de telles rumeurs infondées sur des chaînes de télévision nationale, la comédienne était sortie de ses gonds et se disait indignée « de tels mensonges ». Un soutien à toute épreuve, que Nathalie Baye a encore prouvé lors de l’affrontement des clans autour de l’héritage de son ex-mari, Johnny Hallyday.

Pourtant d’un tempérament discret, l’actrice avait tenu à prendre publiquement la défense de sa fille face à Laeticia Hallyday, en envoyant au Figaro, une lettre publique. Objectif : viser directement les manipulations de la famille Boudou, excluant délibérément et injustement les deux grands enfants du chanteur.

Pour rappel, la fille de Johnny Hallyday devrait accoucher en octobre prochain de son premier enfant. D’ici là, Laura Smet sera dès le 31 août à l’affiche de la série La Garçonne sur France 2.