Hier 15 avril, Natacha Polony fêtait ses 45 ans, l’occasion pour nous de revenir sur les éléments les plus importants de sa vie, son homme et ses enfants.

Natacha Polony se décrit elle-même comme une journaliste, une femme politique et une essayiste.

Si sa carrière a véritablement commencé dans les couloirs du journal « Le Figaro » en 2009, c’est avant tout comme chroniqueuse dans l’émission « On n’est pas couché », talk-show de Laurent Ruquier, qu’elle se fait connaître du public de 2011 à 2014.

Natacha Polony est une femme très amoureuse

Hormis sa carrière qu’elle mène d’une main de maître, on peut notamment la retrouver tous les matins sur Europe 1 à la tête de sa revue de presse, Natacha Polony est également passionnée par son mari, Périco Légasse, un journaliste et critique gastronomique français. Mariée depuis 2007 avec ce dernier, mais en couple avec lui depuis 2002, l’ex-chroniqueuse de Laurent Ruquier ne s’épanche presque jamais sur sa relation avec son époux, hormis lors d’une rare interview pour gala en 2014. Manifestement très heureuse dans sa vie privée, la journaliste ne tarit pas d’éloges sur l’homme qui fait battre son cœur.

« Je suis une épouse comblée. Il est excessif en beaucoup de choses et comme il le dit lui-même : ‘On périt par défaut bien plus que par excès.’ Mais c’est un père formidable. »

Lors de cette occasion, Natacha Polony a également raconté comment s’était passée leur rencontre, que l’on pourrait qualifier d’atypique, puisque les deux jeunes gens sont tombés amoureux en s’envoyant des tacles.

« J’étais pigiste à Marianne, se souvient-elle dans les pages de Gala. Un jour je l’entends parler du Pays basque avec un autre journaliste. Périco défendait l’autonomie du peuple basque. Pour l’enquiquiner, je passe et je dis : ‘Mais il n’y a pas de peuple basque’. J’étais en charge des débats sur le voile. Or, à cette époque, je portais souvent un foulard sur les cheveux, et évidemment, en conférence de rédaction, Périco lance en blaguant : ‘On ne va pas confier les problèmes de voile à quelqu’un qui porte un foulard !’ Ensuite, on s’est mis à discuter des restaurants où j’allais, du vin que je goûtais, etc. Une histoire de vin et de bonnes choses. »

Une relation qui a donc commencé sur les chapeaux de roues, même si elle semble toujours rythmée par une certaine originalité. En effet, en 2015, lors d’un entretien avec le magazine VSD, Natacha Polony révélait que son mari refusait qu’elle mette un pied dans la cuisine, ce qui à l’époque n’avait pas manqué d’interloquer les internautes.

« Je n’ai tout simplement pas le droit de mettre les pieds dans la cuisine. Comprenez bien le concept : j’ai épousé un vrai macho – je suis une femme soumise et j’aime ça. »

Natacha Polony est aussi très proche de ses enfants

Depuis leur mariage, le couple a mis au monde 3 enfants, Eneko en 2007, Cosima en 2011 et Bartolomé en 2013. Tout comme pour son mari, la journaliste reste très discrète lorsqu’il est question de sa vie de famille. Cependant, au fil des années, cette dernière s’est livrée un peu plus au fur et à mesure des interviews.

Elle se décrit comme une mère très angoissée, toujours inquiète qu’il arrive quelque chose à ses enfants.
D’après ses dires, elle vit avec une boule au ventre depuis qu’elle est maman, et reconnaît être une mère fusionnelle et stricte, surtout avec son aîné.