Maintenant qu’elle est arrivée aux États-Unis, Nabilla devra très bientôt subir une autre opération. Une intervention qui aura des conséquences sur son fils Milann et sa vie de mère.

Elle en parle depuis quelques semaines maintenant, Nabilla doit désormais subir une chirurgie thoracique d’urgence. En effet, suite à la naissance de son fils, la jeune femme a eu des problèmes qui pourraient devenir beaucoup plus graves si elle ne faisait rien.

Alors qu’elle n’avait que 18 ans, l’ancienne candidate à la télé-réalité a décidé de subir une augmentation mammaire, malheureusement aujourd’hui, et après l’accouchement, les choses se sont compliquées.

Mais, pour subir cette opération, Nabilla a dû se rendre aux États-Unis: «Je dois me faire opérer. Après l’accouchement de Milann, j’ai eu ma dose de lait, très lourde. Ma poitrine était énorme. Et cette poussée de lait a causé un problème dans l’une de mes prothèses. Elle est un peu abimée, défectueuse, donc je dois aller assez vite aux Etats-Unis pour changer mes prothèses, car ça peut être dangereux si je la laisse comme ça ».

Mais pas de panique, ce jeudi 23 juillet, la jeune femme est arrivée à Los Angeles accompagnée de ses deux hommes, prête à se rendre à la clinique. Et comme Nabilla ne perd jamais de temps, c’est le 24 juillet qu’elle se rendra chez le médecin pour préparer l’opération dans les meilleures conditions.

«Demain, j’ai mon rendez-vous pour mon opération. Après, j’ai une opération mardi. Même si la femme de Thomas Vergara est habituée à ce genre d’intervention, elle ne cache pas tout de même ses appréhensions.

“Je pense que je vais avoir un peu mal mais j’ai déjà subi cette opération il y a presque dix ans. J’avais mal mais bon je n’ai pas le choix, c’est une raison médicale. Il n’y a rien qui va changer dans ma poitrine, c’est ça va juste être un peu gonflé au début mais après ça ça dégonfle, alors ici après je vais me reposer “.

Mais ce que Nabilla craint le plus après cette opération, c’est le bouleversement de son rôle de mère avec son fils Milann… «J’ai prévu une nounou, c’est une amie de ma mère genevoise qui vit ici, car je ne pouvais pas porter mon fils avec l’opération. Je ne sais pas si je pourrais me lever…

Son papa est là mais, si jamais, j’ai encore quelqu’un de prévu pour qu’il ne manque rien, je vais quand même subir une opération majeure. ” On se doutait que la jeune maman avait déjà tout prévu pour son petit garçon qu’elle ne quitte jamais.