Ce samedi 5 septembre 2020, Diane Febvay a accédé au titre de Miss Lorraine 2020, dont l’événement s’est déroulé dans les Vosges. Mais tout juste un jour avant son sacre, la magnifique jeune femme a vécu un événement dramatique qui marquera sa vie à jamais.

C’est la joie mais aussi la douleur qui ont frappé Diane Febvay ce weekend. La belle Mosellane a été élue Miss Lorraine 2020 ce samedi 5 septembre 2020 au centre culturel de Remiremont qui se situe dans les Vosges. Diane Febvay sera donc la représentante officielle de sa région pour l’événement immanquable de 2021 : le centenaire de l’élection Miss France. C’est dans ce moment si attendu que la France choisira sa nouvelle reine de beauté. Les organisateurs prévoient de célébrer cet événement dans au Puy du fou, qui se trouve en Vendée. Ce sera donc la deuxième fois que l’élection de Miss France aura lieu dans ce parc d’attraction.

En 24 heures, sa vie a basculé

En attendant, Diane Febvay peut se féliciter de cette première victoire face à 15 concurrentes qu’elle a éliminée. La jeune femme aujourd’hui âgée de 19 ans étudie le droit. Elle est en deuxième année à la fac de Metz. Originaire de Piblange en Moselle, Diane Febvay veut mettre à profit son titre de Miss Lorraine pour aider les enfants malades. En attendant, la jeune femme a vu sa vie basculer en l’espace d’un weekend. En effet, sa maman Valéria Febvay, qui était maire de la commune de Piblange, est morte la veille de son élection, après avoir souffert d’une longue maladie.

Diane Febvay se retrouve donc orpheline. Elle avait auparavant perdu son papa, il y a 5 ans. D’un caractère fort et allant de l’avant, c’est pour rendre hommage à sa maman que Diane Febvay n’a pas voulu abandonner la compétition : “Elle ne m’a pas quittée. Dans le dernier tableau en robe de mariée, la chanson choisie était sa préférée. Je me suis donc dit que j’ai réussi ma cérémonie” a-t-elle expliqué au micro de France Bleu. Diane Febvay a ainsi séduit le jury dans sa tenue blanche pailletée. Parmi ses membres, on retrouvait la directrice générale de la société Miss France Sylvie Tellier et Miss France 2020, Clémence Botino.

Loin des podiums et des projecteurs, Diane Febvay est une jeune femme qui a les pieds sur terre. Très studieuse, elle habite désormais à Metz où elle fait ses études mais c’est dans son village natal, à Piblange qu’elle bénéficie du soutien le plus chaleureux. “Après la cérémonie, je suis retournée chez moi vers 2h du matin. Et il y avait des voitures, des tracteurs qui étaient là. Ils klaxonnaient pour m’accueillir. C’était vraiment une chose exceptionnelle.” Diane Febvay prend la relève de Ilona Robelin et se dit déjà prête à concourir pour l’élection nationale.