La vie n’est pas facile pour tout le monde en ces temps de crise. Beaucoup de personnes éprouvent du mal-être même à l’approche des fêtes. À 74 ans, Mireille Mathieu avoue qu’elle vit difficilement cette période. Elle appréhende déjà les fêtes sans les membres de sa famille. Ainsi, elle a voulu partager ses ressentiments sur les impacts de la crise sanitaire sur sa vie.

La famille ne sera pas là pour les fêtes


Pour Mireille Mathieu, la période de fêtes est un moment de partage, de rencontre et de joie. Plus d’une quarantaine de personnes se réunit pour célébrer Noël et le Nouvel An ensemble chaque année. Mireille Mathieu a en effet une grande famille. Elle a en effet douze frères et sœurs. De ce fait, chaque occasion de se réunir son toujours un moment de pur bonheur. Mais 2020, la tradition sera rompue à cause de la pandémie. Il n’y aura pas de banquets à l’occasion des fêtes. Le sentiment de tristesse pèse vraiment surtout qu’elle n’a rencontré personne depuis plus d’un an. Si chanter est une vraie passion pour elle, l’Avignonnaise n’a pas pu l’exercer cette année. C’est la première fois qu’elle est restée longtemps sans remettre les pieds sur scène. Cela l’angoisse terriblement. Dans un interview, elle a confessé qu’elle souffre d’insomnie. Heureusement, elle a pu se réfugier chez ses sœurs durant ce second confinement, lui permettant de ne pas être tout à fait seule. Cependant, elle angoisse réellement à l’approche des fêtes.

Heureusement, elle n’a pas été affectée par la covid-19

Avec une si grande famille, la probabilité d’être touché par la covid-19 est grande. Mais fort heureusement, aucun des proches de Mireille Mathieu n’est malade. D’ailleurs, toutes les mesures sont mises en place pour préserver les siens. » Toute la famille est très prudente. Avec mes treize frères et sœurs, on s’appelle, mais on ne se voit jamais en même temps. On porte le masque « . Le risque de contamination est très important avec une grande famille. Heureusement, Mireille Mathieu n’est pas affectée par la maladie. Les siens ont pris toutes les précautions nécessaires pour se protéger de la maladie. Chaque membre de la fratrie utilise du savon Marseille pour se laver les mains et tout est nettoyé au vinaigre blanc et à l’eau de javel pour éviter toute contamination. Elle a ajouté qu’ils prennent soin les uns des autres. La famille se réunit en petits groupes de six ou de sept personnes, et ce depuis le premier confinement. Ils évitent les embrassades et appliquent tous les gestes arrière.

Mireille Mathieu regrette beaucoup de ne pas pouvoir prendre les siens dans ses bras. Cela crée un sentiment de solitude chez elle, et elle n’ose pas envisager l’ambiance qui règnera durant les fêtes de Noël. Elle avait insisté sur le fait que chacun célèbrera Noël chez eux et que chacun de ses frères lus rendra visite un à un au cours de la semaine. La famille ne sera pas ensemble cette année. Durant l’interview, la chanteuse n’a pas pu s’empêcher de penser à ceux qui vivent dans la vallée de la Vésubie qui a tout perdu. Une vraie émotive qu’elle, on ressent l’émotion l’envahir. Tout ce que Mireille Mathieu souhaite c’est que la situation s’arrangera bientôt. Depuis mars, la situation ne cesse de se compliquer. Malgré cela, elle garde espoir et a confiance que rien ne dure éternellement.