Le célèbre chef de cuisine Michel Sarran est au bout du rouleau ! Car comme pour la plupart des Français, l’annonce de ce reconfinement est une véritable catastrophe. Et le jury de Top Chef ne fait pas exception à la règle. Malgré une certaine amertume, Michel Sarran n’a pas eu le choix. Bien avant la fermeture obligatoire, il a décidé d’éteindre ses fourneaux. Déjà après l’annonce du couvre-feu, le chef d’entreprise avait fait son choix. Aujourd’hui comme tous les restaurants, celui du juré de Top Chef est fermé. Très dépité, il a dû annoncer la triste nouvelle à ses employés, mais aussi à ses clients.

Depuis le début de la crise sanitaire en mars dernier, le monde de la restauration paie un lourd tribut. Dès la fin de l’été, beaucoup redoutaient l’arrivée d’une nouvelle vague de contagion. Car ils connaissaient évidemment les conséquences d’un deuxième confinement. Hélas, celui-ci est arrivé. Finalement, n’ayant pas d’autres choix, le gouvernement s’est résolu à opter pour cette mesure. Une fois de plus, tous les métiers de l’industrie de l’hôtellerie vont vivre de très sombres heures. D’ailleurs, les syndicats du secteur préviennent la catastrophe depuis de nombreuses semaines. Puisque selon eux, des centaines de milliers d’emplois risquent d’être perdus.

Michel Sarran

Alors que faire ? Michel Sarran a bien évidemment conscience de la crise particulière actuelle. Par contre, le chef étoilé rappelle tous les gestes barrières pratiqués dans les salles de ses restaurants. Parfaitement sur la même longueur d’onde, son ami Philippe Etchebest était lui aussi monté au créneau. Et son constat était identique. En plus de la crise sanitaire, la crise économique va laisser un grand nombre de petites et moyennes entreprises sur le carreau. Bien entendu, les restaurants ne feront pas exception. Et les aides de l’État ne seront loin d’être suffisantes. Mais Michel Sarran avait déjà anticipé cette fermeture.

Puisque dès l’annonce du couvre-feu, il avait fait ses comptes. En âme et conscience, il avait déclaré ” J’ai pris la décision que le restaurant soit fermé. C’est terrible, mais on perd de l’argent en étant ouvert. La situation est très grave pour le secteur de la restauration ” avait déclaré le célèbre chef de cuisine le 23 octobre dernier. Interrogé par Cnews, il a expliqué n’avoir pas eu d’autre choix et être dépité : “ Je suis désespéré parce que quand on a passé vingt ans à construire un outil de travail, que vous avez investi tout votre argent et votre énergie, vous avez l’impression que tout part en fumée “.

Aujourd’hui, après le couvre-feu puis le confinement, tous les restaurants Français sont donc fermés. Michel Sarran profite donc de l’occasion pour s’adresser une nouvelle fois au gouvernement. En effet, il reproche au ministre de la Santé d’avoir manqué de pragmatisme. Car selon lui, les risques de contamination dans un restaurant sont très faibles. ” En effet, comment pouvez-vous dire que des établissements comme le mien, et bien d’autres, qui accueillent une quarantaine de personnes, avec des instructions rigoureusement appliquées, présentent plus de dangers que les centres commerciaux, que les transports publics ou les rencontres privées ” a-t-il demandé aux responsables politiques. Pour finir, Michel Sarran a asséné une dernière petite pique à nos dirigeants. ” Vous allez nous tuer ! “. Un véritable cri de détresse dans une situation tout aussi désespérée ! Aujourd’hui, Michel Sarran semble plus craindre les mesures du gouvernement que le virus elle-même !