Michel Drucker ne se présente plus, il est l’un des animateurs les plus connus de la télévision française. Plus de cinquante années de carrière à son actif, le journaliste ne souhaite pas encore penser à la retraite. Mais tout de même, son âge avançant, il est prudent par rapport à sa santé. À 78 ans, Michel Drucker était hospitalisé en septembre. D’après Delphine Ernotte, le Présidente de France Télévisions, le moral de l’animateur est bon. En revanche, elle présentait son hospitalisation comme une opération classique. Or, Michel Drucker a subi un triple pontage coronarien, une opération à cœur ouvert qu’il ne faut pas prendre à la légère. Les détails à ce propos dans la suite de l’article.

Michel Drucker à l’hôpital, pour une lourde opération

Michel Drucker n’a pas pu faire sa rentrée dans les temps à la télévision. Son préparation suppose une convalescence de quelques semaines, repoussant ainsi sa rentrée pour la prévoir au 18 octobre. Opéré le 26 septembre, cela signifie qu’il aura fallu un mois pour que Michel Drucker soit en état de reprendre du service. Les fans de l’animateur n’étaient pas inquiets plus que ça. En effet, Delphine Ernotte avait pris soin de nous rassurer. En revanche, c’est la coproductrice de Michel Drucker, Françoise Coquet, qui va employer des mots plus concrets. C’est lorsqu’elle est interrogé par Le Parisien le 15 octobre dernier qu’elle évoque alors le nom précis de l’opération subie par Michel Drucker. Les fans apprennent alors qu’il s’agissait d’un triple pontage coronarien, une opération à cœur ouvert des plus délicates et risquées pour le patient.

Un animateur combatif et optimiste

Là où Delphine Ernotte et Françoise Coquet se rejoignent, c’est lorsqu’elles évoquent la combativité de l’animateur. Bien décidé à garder le moral, il est son allié pour aller au bout de sa convalescence sans complications. Michel Drucker a effectivement fait preuve de courage en acceptant de se faire opérer à cœur ouvert. Mais il n’avait apparement plus tellement le choix. Cette opération visait à lui déboucher les artères coronaires. Les artères coronaires sont directement reliées au cœur pour y faire circuler du sang. Si elles ne remplissent pas leurs rôles, les risques d’infarctus ou d’arrêts cardiaques sont beaucoup plus élevés. C’est donc là que Michel Drucker peut vraiment être qualifié de courageux. En effet, il n’a pas attendu que la situation soit hors de contrôle pour se faire opérer. Il a pris les devants et s’est assuré un avenir plus serein.

Le 15 octobre dernier aussi, les fans de Michel Drucker seront heureux de savoir qu’il sortait de l’unité des soins intensifs de l’hôpital. Il était l’heure pour lui de rejoindre une chambre classique pour continuer à s’y reposer encore quelques jours. Philippe Geluck aussi s’est exprimé sur l’opération de l’animateur. En effet, il a du mal à comprendre pourquoi son ami a eu besoin de subir une telle opération. Il le connaît sportif, non-fumeur et en bonne forme. Pour lui, ce genre d’opération est réservée aux personnes qui ne font pas forcément attention à entretenir une bonne hygiène de vie. Enfin, l’essentiel reste que Michel Drucker va bien et reprend des forces de jour en jour.