Le 26 septembre dernier, l’indétrônable Michel Drucker de France 2 séjournait à l’hôpital. Triple pontage coronarien, opération à cœur ouvert avec l’ouverture du thorax, le présentateur de 78 ans n’allait vraiment pas bien.

Après plusieurs semaines sans nouvelles, Michel Drucker est enfin sorti de son silence le 4 décembre dernier. Sous les projecteurs de “Touche pas à mon poste !”, il a expliqué que son intervention avait entraîné des complications. “J’ai frôlé la mort et frôlé l’amputation, car la bactérie avait bouché l’artère de la jambe droite, qui commençait à se nécroser, et à quelques jours près on aurait sans doute amputé.” avait-il en effet révélé à l’animateur Benjamin Castaldi sur C8.

Michel Drucker : “Perdre 10 kg, c’est beaucoup quand on en pèse 72.”

Après huit heures d’opération, quinze heures d’anesthésie, de la réanimation et des soins intensifs, Michel Drucker a eu du mal à se remettre. Fin novembre, il s’était alors confié à nos confrères du Parisien. Au sein de la rédaction de Moonlighttour, son témoignage nous avait alors marqué. “Mon cœur a été arrêté pendant quelques heures et branché à une machine. Je n’ai refait surface que beaucoup plus tard. Heureusement que je n’avais pas de miroir. J’avais les joues creusées, j’étais une ombre. Perdre 10 kg, c’est beaucoup quand on en pèse 72. J’avais la cage thoracique douloureuse, avec un corset pour maintenir tout ça. On redevient un pantin. Incapable de se lever tout seul, de marcher sans perfusion. Il n’y a plus de vedette de la télé. J’étais convaincu que je ne referai jamais surface“, se souvient-il.

“J’ai découvert des émissions que je ne regardais pas en temps normal, parce que le matin je ne regarde pas toujours la télévision.”, avait-il ensuite confié récemment en décembre à Laurent Ruquier sur le plateau des “Enfants de la Télé”. Et de poursuivre : “Donc j’ai beaucoup regardé la télé et puis je vous regarde chaque dimanche avec plaisir parce que tous vos souvenirs, eh bien, je les ai partagés aussi.”

“Je ne pense qu’à ça.”

En tout cas, Michel Drucker n’a en ce moment qu’une idée en tête : retrouver son propre plateau et ses invités sur France 2. “Les cardiologues m’ont assuré que si je continuais à bien faire cette rééducation, je pourrais peut-être revenir sur mon canapé à la fin du mois de mars. Je ne pense qu’à ça.” L’animateur souhaite retrouver son public mais est-ce que son public veut le retrouver ?

“Êtes-vous favorable au retour à l’antenne de Michel Drucker ?”

Si cette question mérite d’être posée, c’est parce que samedi 28 novembre 2020, le Courrier de l’Ouest a réalisé un sondage sur le sujet. Des internautes ont dû répondre à la question “Êtes-vous favorable au retour à l’antenne de Michel Drucker ?”. Sur un panel de 2.500 personnes, 81% ont répondu “non” et seulement 13% ont répondu “oui”. Par ailleurs, 5% des personnes interrogées n’avaient pas d’avis.

“Je n’ai rien contre lui, mais place aux jeunes. Il y en a un peu trop dans le même cas. Un peu de nouveauté ne fera pas de mal”, “J’ai 73 ans et je suis contre ces vieux qui veulent rester comme Drucker, mais aussi Evelyne Dhéliat, Gérard Leclerc, les frères Duhamel, Jean-Claude Dassier et tant d’autres”, pouvait-on ainsi lire parmi les commentaires explicatifs des sondés.