Le nouveau numéro 2 de France Télévision Stéphane Sitbon-Gomez, vient d’être nommé aux côtés de la présidente des chaînes du service public, Delphine Ernotte.

Répondant à une interview du Parisien, il s’est confié sur la manière dont il voit évoluer les figures mythique que représentent Michel Drucker, ou Thierry Ardisson.

Michel Drucker officie depuis 1964, ce qui fait de lui un « dinosaure » de la télévision en cinquante années de plateaux télé.

Souvent son avenir dans son célèbre divan rouge est questionné mais il continue d’y inviter ceux qui font l’actualité culturelle toutes générations confondues.

Pourtant une vague de dégagisme opérée par Delphine Ernotte a bien eu lieu sacrifiant Patrick Sébastien et Julien Leppers mais son émission Vivement Dimanche y a échappé et du haut de ses 77 ans Michel Drucker résiste.

Le nouveau numéro deux de France Télévisions,Stéphane Sitbon-Gomez, a, de son côté 33 ans, ce qui contraste avec l’âge de notre grand MicheL.

IL vient tout juste d’être nommé directeur des programmes de France TV.

Auparavant, il était directeur de cabinet de Delphine Ernotte et il s’st entretenu pour la première fois avec le journal Le Parisien.

Selon lui, face à la concurrence “stimulante” de Netflix et autres plateformes de streaming, il ne faut pas faire la même chose mais plutôt miser sur les visages familiers.

Michel Drucker

La stratégie tient aussi à une parité stricte et une plus grande diversité dans les animateurs et invités.

France Télévisions compte sur ses animateurs de référence

Le journal le Parisien a pourtant évoqué de trouver un successeur à Michel Drucker mais à cette suggestion, le nouveau directeur est affirmatif :

“Non. Michel fait partie de l’ADN de la télévision publique.” Il ajoute : “C’est rare dans le monde un animateur qui a plus de cinquante ans de télévision et ce lien avec le public, nous tenons à le préserver. Il est avec nous et va rester. »

Le journaliste du Parisien a pourtant insisté face à cette certitude afin de la remettre en question mais visiblement cela “ne pose pas de problème” à la direction de France TV de garder Michel Drucker “le plus longtemps possible ».

L’animateur mythique a d’ailleurs fixé l’âge de sa retraite à 90 ans… Ce qui laisse de la marge !

Quant au trublion Thierry Ardisson, qui fait aussi partie de l’ADN de France TV, il avait tiré sa révérence à C8 en 2019 en mauvais termes. Il voulait continuer à produiree des programmes de qualité.

Il est aussi très apprécié et a marqué l’histoire du PAF en sachant mêler des invités tes différents et réaliser des interviews incisives.

« Il a été un animateur emblématique du service public. Je vous confirme qu’il nous a proposé des projets que nous étudions. » a lâché le numéro deux de France TV.

Thierry Ardisson n’hésiterait d’ailleurs pas à présenter ces projets à Netflix, tout comme il l’avait expliqué dans l’émission Complément D’Enquête.

Les deux plateformes vont peut être devoir se battre pour Thierry Ardisson.