Le père de Meghan Markle est au plus mal. Comme il l’affirme, il pourrait en effet vivre ses derniers jours. Le père de la duchesse de Sussex voudrait néanmoins s’expliquer sur un sujet bien précis avant son départ. Car dans un procès qui oppose sa fille au tabloïd anglais Daily Mail, il doit être cité comme témoin. Pourtant, Meghan Markle vient de faire une demande étonnante à la justice britannique. Ce jeudi 29 octobre, l’actrice américaine et ses avocats ont demandé aux juges de postposer les débats à l’automne 2021.

Mais Thomas Markle redoute de ne plus être présent à cette date. Pour rappel, l’épouse du prince Harry accuse Associated Newspapers d’avoir publié les extraits d’une lettre adressée à son père en août 2018. Selon Meghan Markle, il s’agissait d’une violation caractérisée de sa vie privée. Bien décidée à faire justice, elle avait porté cette affaire devant les tribunaux. Pourtant, c’est elle qui aujourd’hui demande un report. Et ce, pour des raisons ” confidentielles “.

Meghan Markle

Thomas Markle est donc très inquiet. Âgé aujourd’hui de 76 ans, il souffrirait effectivement de problèmes cardiaques et pulmonaires. Plus grave encore, il affirme qu’il ” pourrait peut-être mourir demain “. Il souhaite donc pouvoir s’expliquer devant les tribunaux afin d’être confronté à sa fille. Car en plus de se déchirer par avocats interposés, Meghan et Thomas Markle ne se parlent plus du tout depuis deux ans. Le père a donc bon espoir de pouvoir s’expliquer avec celle qui lui fait tant de reproches. Dans un communiqué de presse, Thomas Markle se livre sans tabou sur le sujet. ” Ce procès me cause une anxiété et je veux en finir au plus vite. J’ai 76 ans, et à cause de ma maladie cardiaque et de l’opération, je suis sous anticoagulant qui ont des mauvais effets sur ma respiration “ a-t-il déclaré.

Toujours selon ses propres affirmations, son état de santé se dégraderait de jour en jour. Le papa de la star américaine évoque également tous ses autres ennuis de santé. Diagnostiqué “ cliniquement obèse “, il lui serait devenu très difficile de marcher ou de monter des marches. D’ailleurs, il prétend que dans sa famille l’espérance de vie n’a jamais été très longue. ” Aucun membre de la famille masculin n’ont vécu au-delà de 80 ans. Je suis réaliste et je peux mourir demain. Le plus tôt le procès prend place, le mieux ” semble-t-il supplier.

De son côté Meghan Markle n’a pas encore réagi aux supplications de son père. Et elle semble bien décidée à ne pas s’expliquer devant la justice avant très longtemps. Bien évidemment, ce procès sera très médiatisé, tant Meghan Markle est devenue la cible de choix de la presse. Depuis son mariage en 2018 avec le fils cadet de Charles et Diana, Meghan Markle ne cesse de défrayer la chronique.

Très souvent critiquée dans les médias anglais, la jeune femme n’a pas toujours une bonne image. De plus, cette querelle avec son père a rajouté de l’huile sur le feu depuis quelques mois. Si elle affirme que c’est son père qui a coupé les ponts, Thomas Markle prétend le contraire. Et il espère bien pouvoir le démontrer dès que possible. Il souhaite en effet se servir de ce procès comme une tribune publique. Il est donc difficile de dire où se trouve l’exacte vérité. Mais toute cette publicité ne devrait certainement pas bénéficier à la duchesse de Sussex.