Meghan Markle a pris une décision il y a quelques mois, celle de quitter la famille royale britannique. Mais elle fait ce choix, accompagnée et soutenue par son époux, le prince Harry. Aussi, il serait logique de penser que le couple respecte les traditions malgré tout. Cependant Meghan Markle a montré à plusieurs reprises qu’elle ne craignait plus d’enfreindre le protocole. Pour la première fois depuis qu’elle a épousé le prince Harry, Meghan Markle se rend aux urnes pour voter aux élections.

Meghan Markle casse encore une fois les codes du protocole de la famille royale britannique

Meghan Markle rejoint la famille royale britannique en 2018 en épousant le prince Harry. Mais l’entente n’est pas au beau fixe entre elle et sa belle famille. Et surtout, elle ne parvient pas à s’épanouir dans son nouveau rôle et ses nouvelles fonctions. Les tabloïds anglais étaient toujours à l’affut de ses faits et gestes notamment. Ils montaient en épingle le moindre regard ou soupir qu’elle pourrait avoir de “déplacé” en présence de la grand-mère de son mari, la Reine d’Angleterre. Meghan Markle ne pouvait aussi plus continuer d’être actrice et devait suivre le protocole très strict de la famille royale. Mais tout ceci est révolu, ou presque, depuis le printemps 2020. Son époux, son fils et elle déménagent au Canada avant de s’établir aux États-Unis. Et en tant que citoyenne américaine, elle a exprimé sa voix à travers le système de vote.

Les élections américaines tiennent le monde en haleine

Les États-Unis sont actuellement en train d’élire leur Président. Donald Trump ou Joe Biden, Meghan Markle a clairement fait savoir qu’il étai temps de voter pour “le changement”. Ainsi, elle brisait là encore le protocole car la famille royale britannique est en effet tenue de ne pas influencer les votes. Indiquer, même de façon subtile, pour qui elle se prononce est alors déjà un “affront” envers la couronne d’Angleterre. De quoi faire couler beaucoup d’encre dans les médias britannique. En effet, ne pas s’astreindre au protocole de la famille royale britannique est extrêmement grave. Mais après tout, Meghan Markle a fait savoir son désir de se détacher par tous les moyens de sa belle-famille. Du moins en ce qui concerne l’aspect légal, l’actrice refuse aujourd’hui d’être affiliée à la famille royale d’Angleterre. Car pour le reste, elle est tout de même l’épouse du petit-fils de la Reine Elisabeth II.

Fini la neutralité politique pour Meghan Markle. Ce temps est révolu et elle compte bien voir le Président sortant quitter la Maison Blanche. Pour le moment, les sondages donnent Donald Trump perdant. Mais il faudra se souvenir que c’était le cas il y a quatre ans lorsqu’il affrontait Hillary Clinton. En effet, Joe Biden n’est pas encore sorti d’affaires. Mais il peut compter sur le soutien d’une grande partie d’Hollywood et évidement donc, sur Meghan Markle. Comme de nombreux autres acteurs et actrices, l’épouse du Prince Harry a fait la promotion de l’importance du vote et de la nécessité du changement pour que les États-Unis retrouvent une unité perdue.