Dans une récente interview accordée à L’Evening Standard, le prince Harry et Meghan Markle ont une fois de plus décidé de prendre la parole publiquement. Malgré leur exil américain, certains Britanniques pourraient être choqués par cette nouvelle intervention. Car si Harry a renoncé à ses fonctions princières, il est de coutume que les membres de la famille royale n’émettent pas leurs opinions politiques en public !

Les Sussex ne veulent apparemment plus respecter ce protocole de la couronne. Et depuis leur arrivée à Los Angeles, ils multiplient les prises de paroles sur des sujets divers et variés. Mais le prince Harry et son épouse se sentent aujourd’hui totalement libres. Le couple a donc décidé de se décharger de toutes les obligations dues à leur rang. C’est dans cette lignée, que le prince Harry a récemment pris la parole sur un sujet qui le touche particulièrement. Suite à son mariage avec l’actrice américaine Meghan Markle, le fils de Charles et Diana aurait pris conscience de certaines injustices. Il a donc décidé de combattre les inégalités raciales.

Selon ses propres confidences, il aurait véritablement eu une prise de conscience. “ Je ne me rendais pas compte qu’il y avait tant de problèmes au Royaume-Uni et dans le monde “ a-t-il déclaré au sujet d’un certain racisme structurel. “ Vous savez quand vous entrez dans un magasin avec vos enfants et que vous ne voyez que des poupées blanches, vous dites que c’est bizarre. Et j’utilise cela comme exemple du fait que nous, les blancs, n’avons pas toujours la conscience de ce que cela doit être pour quelqu’un d’une autre couleur de vivre dans un monde créé par les blancs, pour les blancs “ a-t-il déclaré aux journalistes, aux côtés de son épouse. C’est évidemment, un problème que la Duchesse connaît bien pour elle aussi avoir été victime de racisme. Lors de cet entretien, Meghan Markle est également revenue sur le meurtre de George Floyd.

Le couple a donc décidé de s’engager dans ce combat important à leurs yeux et qui les touchent personnellement. ” Tant que le racisme structurel existera, il y aura des générations de jeunes de couleur qui ne commenceront pas leur vie avec la même égalité des chances que leurs pairs blancs “ ont-ils tenu à préciser. ” Et tant que cela continuera, le potentiel inexploité ne se réalisera jamais “ concluait le couple princier. C’est donc un combat contre les inégalités que le prince Harry et Meghan Markle ont décidé de mener. Malgré la crise de la pandémie et les conditions actuelles, les époux princiers comptent bien agir le plus tôt possible : ” Nous avons tous dû nous adapter à la façon dont nous pouvons avoir le plus d’impact possible dans les limites de ce qui se passe avec covid-19. Comme vous tous, nous faisons de notre mieux et espérons que notre passion et notre engagement se feront toujours sentir, car ils n’ont certainement pas faibli ” a déclaré la maman du petit Archie.

Meghan et Harry

Il semble donc évident que Harry et Meghan ne souhaitent plus utiliser leur devoir de réserve. Et qu’ils ont décidé de prendre la parole ouvertement sur les sujets importants pour eux. Devenu résident américain, le duc et la duchesse de Sussex s’attaquent à un problème très polémique aux États-Unis. Le pays a en effet connu ces derniers temps de véritables tensions raciales. Les meurtres de plusieurs noirs ces derniers mois ont ravivé des blessures déjà profondes. Et les États-Unis d’Amérique connaissent un climat très tendu sur le sujet. C’est donc une véritable déclaration politique qui vient du petit-fils de la Reine d’Angleterre.

Bien qu’il ne soit pas réellement un citoyen comme les autres, le frère de William semble être très intéressé par le sort des Américains. Il serait d’ailleurs un observateur attentif des prochaines élections présidentielles. Les époux ont d’ailleurs fait passer un message aux Américains pour les encourager à voter. Cette vidéo avait été filmée dans le jardin de leur nouvelle résidence. Et ces images ont été diffusées par le Time. Mais le cadet de Diana a également probablement dû encore plus choquer quelques sujets britanniques avec les déclarations qui allaient suivre : ” Pour cette élection, je ne pourrai pas voter aux États-Unis. Et beaucoup d’entre vous ne savent peut-être pas que je n’ai jamais pu voter de ma vie au Royaume-Uni. À l’approche de cette élection, il est vital que nous évitions les discours de haine, la désinformation et la négativité sur Internet “. Mais entre les lignes, cela voudrait signifier que Harry dit bien : qu’il ne pourra pas voter aux États-Unis pour cette élection. Ce qui laisserait sous-entendre, qu’il pourrait le faire pour les prochaines. Mais pour avoir le droit de vote aux États-Unis, il faut d’abord obtenir la nationalité américaine. Et cette perspective ne devrait pas enchanter les défenseurs de la couronne britannique. Pour beaucoup, cela serait un véritable affront. Comment le jeune prince, pourrait-il souhaiter quitter sa nationalité britannique alors que son titre représente tout ce qui fait ce royaume ?

Mais avec Harry, tout semble aujourd’hui possible. Et d’ailleurs, il y a quelques mois personne n’imaginait qu’il puisse mettre ses menaces à exécution. C’est-à-dire s’établir loin de l’Angleterre et renoncer à toutes ses obligations et à ses titres. Cette décision avait véritablement fait l’effet d’une bombe. Car c’était la première fois dans l’histoire de la monarchie, qu’un tel scénario s’était déroulé. Certains détracteurs, avaient d’ailleurs reproché à Meghan Markle d’être à l’origine de cette décision. Mais le Prince a toujours affirmé qu’il était le seul maître de son destin. Il a d’ailleurs toujours soutenu que tout ce qu’il faisait, il le faisait par amour pour sa femme.

Ce serait d’ailleurs suite aux pressions et au harcèlement que Meghan Markle subissait que le jeune prince aurait pris sa décision finale. D’ailleurs, cette dernière déclaration semble l’éloigner encore un peu plus de son cercle familial. Le palais de Buckingham avait d’ailleurs réagi aux propos du prince dans un communiqué de presse officiel : ” Le duc n’est plus un membre actif de la famille royale et tous ses commentaires sont faits à titre personnel “.

Le mari de Meghan Markle pourrait donc prendre la décision de définitivement s’écarter du Royaume-Uni. Et en réalité une porte lui est grande ouverte. Puisque selon la loi américaine, cela est possible. Il faut pour cela être marié à une citoyenne du pays et être résident sur le sol américain pendant au moins 3 ans. Ce sont donc deux conditions que devrait avoir rempli le prince Harry d’Angleterre dans quelques mois. Il pourrait alors faire sa demande officielle pour devenir le premier prince du royaume d’Angleterre à devenir un citoyen américain !