C’est une histoire qui n’est pas banale qui a eu lieu dans un établissement McDonald’s. Un client s’est cassé une dent en dégustant son repas et réclame désormais plusieurs millions à la chaîne.

Ce n’est pas une histoire inédite pour la chaîne de restauration rapide McDonald’s. Il y a plusieurs années, une femme avait glissé sur une frite au sol et s’était brisé le bras, elle avait réclamé un montant énorme au géant du Fast Food et était parvenu à décrocher une belle somme.

Il tombe sur un os

Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un bras qui a été cassé mais une dent. Le consommateur est allé dans le restaurant afin de déguster son plat fétiche. Mais drame ! Lorsqu’il a croqué dedans, il s’est tout simplement cassé une dent. Ainsi, Alexei Stolfat, un Américain vivant à West Palm Beach en Floride avait pris son repas composé des nuggets. Mais tout a dérapé. Au moment de croquer dans un nugget de poulet, sa dent a rencontré un os.

Sa dent se brise alors tout de suite. Il a indiqué avoir ressenti une douleur terrible après avoir mangé dans le nugget. En plus d’une fissure sur ses dents, il sera contraint de se faire retirer sa dent, il devra aussi suivre un traitement de canal en plus d’une grosse opération pour lui placer un implant. C’est douloureux et coûteux, surtout aux Etats-Unis où les assurances santé coûtent chères.

McDonald’s a réagi en publiant un communiqué

Pour le moment il ne veut pas la retirer parce que d’après lui, cela constitue la preuve de son désagrément. Ainsi, il a déposé plainte à l’égard la chaîne et veut aujourd’hui pas moins de 1,1 millions de dollars. McDonald’s a réagi à cette affaire en diffusant un communiqué en précisant « qu’offrir des aliments sécuritaires et de haute qualité était une de ses priorités ». Aux Etats-Unis, de nombreux cabinets d’avocats proposent leurs services pour des sommes très attractives et se rémunèrent sur leurs gains éventuels après l’action en justice. C’est souvent très rentable, surtout lorsque l’on affaire à des entreprises très puissantes et très riche.

Quelle stratégie de défense pour McDonald’s ?

A n’en pas douter, McDonald’s va aussi mettre sur cette affaire ses meilleurs avocats. Si jamais le client du McDonald’s obtenait gain de cause, il pourrait décider d’arrêter de travailler. Dans son malheur, il aura une bonne raison de se réjouir mais est-ce que les juges vont le suivre. C’est loin d’être sûr. D’autant que les avocats de McDo vont certainement plaider une action abusive dans le but de se faire de l’argent sur le dos la chaîne mondialement connu. Cela arrive souvent aux Etats-Unis, les petits consommateurs veulent se payer une grosse entreprise. D’autant plus que cela ne coûte vraiment pas très cher pour le client. De nombreux cabinets d’avocats font de la publicité pour encourager les consommateurs à engager des actions au moindre petit désagrément rencontré.