Malika Ménard est plus que jamais décidée à envoyer bouler les complexes. En effet, l’ancienne Miss France vient de sortir un livre à ce propos. Aussi, afin d’en faire la promotion sur les réseaux sociaux, Malika Ménard multiplie les interventions où elle casse les codes. Ses récentes publications sur Instagram notamment sont des pieds de nez à ce qu’elle avait l’habitude de partager. Adieu les images lissées et les mises en scènes, Malika Ménard est naturelle. En revanche, cela ne l’empêche pas de continuer à suivre les tendances et à plaire à ses fans. Surtout lorsque pour envoyer balader ses complexes, elle décide de soulever sa jupe longue pour présenter ses sous-vêtements.

Malika Ménard lutte contre les complexes, elle le crie haut et fort

Malika Ménard sort son premier ouvrage le 13 octobre dernier. Malheureusement, la fermeture des librairies, aux côtés des commerces qualifiés de non essentiel, risque de contrarier ses ventes. Nouveau confinement oblige, nous devons nous plier aux directives gouvernementales pour espérer enrayer la propagation du virus et éviter une saturation du système hospitalier. Mais les conditions sanitaires ont beau être catastrophique, nous devons trouver des moyens de nous réinventer pour ne pas tomber dans la déprime. Malika Ménard se retrousse alors les manches et décide de faire d’Instagram son champ de bataille. Armée de son sourire et de son envie d’apporter le sourire à ses abonnés, elle publie des images qui apportent de la bonne humeur. Son dédain pour les complexes est communicatif et elle réussit à transmettre un message bienveillant à ses fans.

Cependant, Malika Ménard use parfois de procédés maladroit pour servir son propos. En effet, nombreux de ses abonnés ne comprennent pas quels complexes la jeune femme peut bien avoir. Elle est belle, mince, jeune, souriante et en bonne santé. De quoi Malika Ménard pourrait-elle bien avoir honte ? Pourtant, les complexes sont insidieux et ils sont bien réels dans la tête des personnes qui en souffrent sans que cela saute aux yeux de leurs entourages. Aussi, malgré les critiques, Malika Ménard continue son combat et encourage ses fans à faire de même. Et il faut bien admettre qu’elle parvient à convaincre de plus en plus de personnes.

Une image qui attire l’attention des réseaux sociaux

Le 9 novembre dernier, l’ancienne Miss France 2010, a partagé une photo dans la continuité de son travail de promotion et de bien-être. En revanche, il fallait connaître toute l’histoire pour ne pas l’interpréter autrement. Car Malika Ménard prend la pose devant un miroir, soulevant sa jupe longue afin de laisser visible ses sous-vêtements. Une image qui pourrait être pour le moins ambiguë en dehors de son contexte. Mais Malika Ménard explique à ses abonnés qu’elle porte un culotte menstruelle. Et là encore, pas question de complexer à l’idée de la montrer à tous ses abonnés. Miss France 2010 reste droite dans ses bottes et continue d’avancer sur ce chemin qui demande du courage. Entourée de ses fans, elle sait que c’est ensemble qu’ils déconstruiront les codes qui pèsent parfois sur l’image que l’on peut avoir de soi.