Lucie Lucas est une actrice française qui est aussi mannequin. Mais le grand public la connaît surtout pour être la star de la série Clem. Diffusée depuis le 22 février 2010, la série rencontre un franc succès. Son audience était donc déjà très large lorsque, l’année dernière, en novembre 2019, Lucie libère sa parole. En effet, elle choisit Instagram pour parler des agressions dont elle a été victime en tant que femme. Avec beaucoup de force et de courage, Lucie dévoile au monde ses mésaventures et ses traumatismes. Retour sur des propos qui ont choqués l’opinion et qui supposent un courage épatant.

Lucie Lucas faisait preuve d’un courage exemplaire en novembre dernier

Lucie Lucas sait pertinemment que ce qu’elle s’apprêtait à raconter n’aller pas être du goût de tous. Même pour elle, ce n’était pas évident de prendre la parole sur ce sujet. Pourtant, elle a souhaité rejoindre le mouvement de nombreuses femmes qui osent enfin parler des agressions qu’elles subissent. Des sifflements dans la rue qui provoque un sentiment d’insécurité constant aux agressions plus violentes et intimes, Lucie déballe tout. Ses proches vont être bouleversés d’apprendre les détails de multiples agressions mais elle décide qu’il est temps que le honte change de camp.

En effet, les femmes victimes d’agressions portent non seulement le poids du traumatisme, elles sont aussi convaincues qu’elles ne seront pas entendus et ont tendance à cacher la vérité car elles éprouvent de la honte par rapport à ce qu’elles ont vécu. Alors qu’il serait logique que ce soit les agresseurs qui aient la boule en ventre par rapport à leurs exactions. Depuis la naissance du mouvement Me Too, ls femmes du monde entier osent enfin parler. Et aujourd’hui, elles sont de plus en plus nombreuses à révéler leurs secrets les lus terrifiants afin de faire savoir qu’elles n’ont plus peur. Leurs paroles pourraient changer le monde et pousser l’opinion à reconnaître les monstres qui peuvent se cacher partout.

Ses paroles vont peut-être participer à faire changer les choses

Lucie Lucas prend alors sur elle de parler de son expérience. En effet, deux ans après Me Too, elle trouve la force de parler de ces qu’elle a vécu. Car elle admire la force et le courage de ces femmes qui prennent la parole pour dénoncer et faire ouvrir ls yeux du monde sur la réalité de la situation. Lucie Lucas attend donc de se sentir prête et, qui à choquer less gens qui l’aiment, se libère enfin de lourds fardeaux qu’elle portait seule jusqu’alors. Avec deux publications Instagram, l’actrice de Clem dévoile des faits alarmants qui prouvent que les femmes sont vulnérables bien trop souvent face aux hommes. Loin d’elle l’idée de mener une révolution. Elle ne souhaite pas non plus donner de noms et pointer du doigt ses agresseurs. Lucie Lucas souhaite simplement s’approprier son histoire personnelle.

Se faisant, elle va donner du courage à des centaines de jeunes femmes et leur montrer qu’il est possible de survivre malgré les sévices. Lucie sait également que ses proches vont en pâtir mais il est devenu important de dire la vérité. C’est en effet le seul moyen pour que des faits de cet acabit ne se reproduisent plus. Ou du moins qu’ils tendent à disparaître car ces discours aiguiseront la vigilance de tous. Voici donc les posts Instagram qui détaillent les drames qui ponctuent la vie de Lucie Lucas.

Les mots forts de Lucie Lucas à propos de ses agressions

Des textes poignants qui mettent la vie des femmes sous les projecteurs

Lucie prend également le temps de justifier sa volonté de libérer la parole. Elle veut croire en un monde plus sûr et davantage bienveillant. Elle souhaite que la paix soit possible entre les hommes et les femmes. Que les femmes n’aient plus peur.