Elle n’est pas que l’épouse de Jean-Marie Bigard. La comédienne Lola Marois a réussi à se faire un nom grâce à son rôle dans Plus Belle La Vie. Et quand elle ne tourne pas à Marseille, la jolie blonde sait comment mettre ses atouts en valeur.

Malgré la célébrité de son mari, Lola Marois a réussi à se faire un nom dans le milieu artistique. Chanteuse, écrivaine (elle a publié le roman Bad Girl en 2017), elle est surtout connue en tant qu’actrice, que ce soit au théâtre ou au cinéma.

Elle a d’ailleurs tourné pour plusieurs réalisateurs prestigieux tels que Jean-François Mocky dont elle fut l’une des dernières muses (Le Cabanon rose et Véneneuses), Claude Lelouch (Chacun sa vie) ou encore Yvan Attal (Mon chien stupide). Mais c’est surtout grâce à son rôle d’Ariane Hersant, policière intrépide de Plus Belle La Vie, que l’épouse de Jean-Marie Bigard s’est faite connaître du grand public. Depuis juin 2017, la belle blonde est devenue l’une des têtes d’affiche du feuilleton de France 3.

Mettre ses atouts en avant

Lola Marois a un physique agréable et elle le sait. Pourquoi donc ne pas le mettre en avant ? Dans l’une des stories de son compte Instagram, ce mercredi 22 juillet, la comédienne a fait une jolie surprise à ses fans. « On m’annonce dans Playboy ! Le magazine arrive demain », faisait-elle savoir, révélant dans le même temps la couverture du magazine King, dont elle fait la couverture.

Présenté comme le « nouveau magazine de l’homme moderne chic, sexy et drôle », King se situe dans la lignée de Playboy. Sur la couverture du journal, on peut donc voir Lola Marois, plus sexy que jamais. Lascive, cette dernière apparaît vêtue uniquement d’un long trench coat bleu marine, suggérant plutôt que dévoilant son corps de rêve. En accroche, « Lola Marois : Première Dame de France » s’affiche comme un titre des plus percutants, en écho aux récentes ambitions présidentielle de son mari.

Une femme qui s’assume

La couverture de King fera certainement couler beaucoup d’encre et alimentera nombre de conversations. Libre avec son corps, Lola Marois n’est pas du genre à se laisser déstabiliser par les critiques. À ceux qui voient en elle une femme trop provocante, la femme de Jean-Marie Bigard montre qu’elle ne manque pas de répartie. « Il faut des photos sexy sur un compte Instagram », faisait-elle savoir lors d’une interview à Télé-Loisirs en 2016, ajoutant, « je me dis quand j’aurais 40 ans ou 45 ans et que j’aurais pris un peu de poids, je ne le ferai plus ».

Toujours dans cet entretien, Lola Marois tenait à mettre les choses au clair. Non, elle ne doit pas sa carrière à Jean-Marie Bigard, contrairement à ce que certaines mauvaises langues peuvent dire : « Je peux m’amuser à montrer mon cul sur Instagram car ce n’est pas méchant. J’ai montré qu’à côté de ça, j’avais de l’esprit, même s’il y aura toujours des gens pour dire que j’en suis là parce que j’ai été pistonné. C’est ce que les gens adorent dire ». En accord avec son corps et ses idées, Lola Marois n’est pas prête de se censurer. Au plus grand bonheur de ses fans !