Loana: Il y a quelques jours, était diffusée sur TF1 une émission réalisée en 2019 qui revient sur les épisodes marquants de la téléréalité. Des concepts qui ont modifié en profondeur le paysage audiovisuel français qui a vu débarquer sur ses écrans, il y a près de 20 ans des productions comme Loft Story par exemple. ” Des candidats ayant connu la célébrité grâce à leur participation à des programmes de téléréalité en dévoilent les coulisses et parlent de leur nouvelle vie “, tel était l’annonce de cette émission spéciale, rediffusée sur la première chaîne française.

La production du reportage revient sur des épisodes tels que celui de la piscine dans Loft Story pour Loana et Jean-Edouard, sur l’épisode de Marie Garet dans Secret Story 5 en tant que candidate la plus détestée de la téléréalité, mais aussi Brandon de l’Île de la tentation ou encore Florent de Qui veut épouser mon fils ?

De son côté, Loana revenait sur cette célébrité qui l’a frappée du jour au lendemain et à laquelle elle n’était visiblement pas préparée. Une notoriété, mais surtout des mauvaises rencontres qui l’auront lentement amenée vers une certaine déchéance dont elle aura mis plusieurs années à s’en sortir. Elle revient également sur la fameuse scène de la piscine dont les images ont créé un véritable buzz à l’époque. Des prises de vue qui la montraient faire l’amour en direct dans la première édition de Loft Story.

” Ça me fait rire et ça m’amuse, même 16 ans après. À l’époque, j’étais amoureuse de Jean-Edouard, j’étais une jeune fille et on n’a pas mesuré les conséquences de notre acte. Les caméras étaient miniatures, dans les coins du jardin et ça aurait pu se faire dans un autre endroit. Quand on a eu ce coup de folie, c’était juste un geste d’amour. On a rien fait de mal, il n’y avait rien de pervers à ça “.

Bien des années après et aujourd’hui âgée de 40 ans, Loana se rappelle des épreuves qu’elle a traversées et de cette époque où elle faisait la une des médias. ” Je n’ai jamais eu aucune nouvelle de Jean-Edouard par contre. Il a voulu tirer un trait après notre histoire. J’ai juste été un coup d’un soir pour lui. J’en ai pleuré pendant une semaine ” expliquait Loana avant de revenir sur sa chute : ” Et ensuite, ça a été la descente aux enfers entre drogue, alcool et une cure en hôpital psychiatrique pour dépression. Tomber dans les travers, c’est facile. Ce sont des mauvaises fréquentations.

Puis, j’ai été déracinée de ma famille à 20 ans, je ne connaissais rien du monde de la télé, propulsée au rang de star, livrée à moi-même et sans suivi psychiatrique. On n’est pas préparé du tout à ça. J’ai bien assumé les premières années, mais après, on part en cacahuète, car on ne sait plus discerner le bien du mal, tout est tellement beau. J’ai finalement perdu pied, je suis tombée dans la drogue, car quelqu’un m’y a mise. J’ai pris du poids suite à mes addictions de médicaments vu qu’on m’avait diagnostiqué le fait que j’étais bipolaire et schizophrène. Je me suis vue dans la glace alors je suis tombée dans l’alcool, car ça permet d’oublier ! “. Une franchise et une lucidité sur son parcours dont Loana souhaite parler ouvertement aujourd’hui.

Des addictions et un mal-être qui l’ont amené également à un geste qui aurait pu être fatal. Lors de cette interview, elle parlait donc à cœur ouvert de ses tentatives de suicide. ” C’était très douloureux, car ce n’était pas un appel au secours quand je les ai faites. J’ai vraiment fait 2 arrêts cardiaques, 3 jours et à trois reprises. Le dernier date de 2013, le jour de Noël et je me suis réveillée le 29. Je n’avais plus de raison de vivre, alors qu’on peut faire plein de belles choses. Parfois, j’ai l’impression de parler de quelqu’un d’autre quand je dis ça. Aujourd’hui, je ne peux plus boire d’alcool, car mon corps le rejette, je vomis. Le déclic est venu quand je me suis vu dans la glace… Mais c’est quand on est au plus bas qu’on a envie de remonter. Même s’il m’a fallu quand même plus de 2 ans pour gravir les échelons petit à petit ! “.

Même si elle a été la grande gagnante de la première émission de téléréalité sur les antennes françaises, la jeune femme aura payé un lourd tribut pour être devenue une star. En quelques semaines, Loane sera un véritable phénomène de société suivie par plusieurs millions de téléspectateurs chaque semaine, Loane a donc failli payer de sa vie cette notoriété soudaine, mais aussi et surtout ses mauvais choix. Loana Petrucciani de son vrai nom se souviendra longtemps de ces années dans l’enfer qu’elle a vécu, mais semble aujourd’hui parfaitement lucide sur son histoire. La femme de 40 ans, paraît avoir tourné le dos à ses démons et enfin se tourner vers l’avenir pour connaître des jours meilleurs.

Malgré la drogue, l’alcool, des tentatives de suicide, des opérations pour perdre du poids, Loana semble heureuse d’être en vie et de pouvoir témoigner de ce qu’elle a vécu. Il faut également rappeler qu’à l’époque, personne n’avait encore de recul sur ce genre d’émission et que c’était en réalité les premiers pas de la téléréalité.

Mais pour autant, Loana ne rejette pas la responsabilité sur la production de Loft Story : ” J’étais une simple danseuse et, après le loft, on m’a déroulé le tapis rouge. J’ai fait des voyages extraordinaires et défilé pour Jean-Paul Gaultier. Jamais de ma vie, je n’aurais pu faire ce genre de chose ” avouait-elle, avant de préciser que ce n’est pas l’émission en elle-même qui est à l’origine de sa longue déchéance. ” Ça n’a aucun rapport avec la téléréalité ou la médiatisation. J’ai juste rencontré de mauvaises personnes. Célèbre ou pas, ça me serait arrivée “. Mais elle souhaite néanmoins mettre en garde les jeunes gens qui souhaiteraient également devenir célèbre par le biais de telles émissions : ” Ça peut faire des dégâts psychologiques chez ceux qui croient qu’ils vont devenir célèbre grâce à ça. Certains pensent qu’ils vont devenir Madonna et il tombe de haut, car au bout d’un mois, c’est quelqu’un d’autre qui les remplace. On devient célèbre en créant quelque chose ! “.