Loana est dans la tourmente. Alors qu’elle semblait aller mieux, elle est de nouveau obligée de faire intervenir ses proches en son nom. Dès lors, son agent Sylvie va dézinguer tout ce qui se mette au travers de son chemin.

Depuis une semaine, les versions évoluent rapidement. Va-t-on réellement faire la lumière sur la nouvelle affaire Loana ? On fait le point !

Loana au centre d’un tsunami médiatique

Un retour dans le passé indispensable

Pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce buzz, il faut remonter à l’origine des choses. Si elle avait su ce qui l’attendait, est-ce que Loana se serait inscrite au casting de la première saison de Loft Story ? À l’époque, personne ne savait en France ce qu’était une émission de télé-réalité. Même son présentateur Benjamin Castaldi avait avoir été dépassé par la tournure que prenait les événements. C’est simple, dès la génération et la découverte des participants, elle devient un phénomène de société. De la scène de la piscine jusqu’à sa victoire finale, les caméras vont n’avoir qu’une seule cible : Loana.

Enfermés dans cet appartement, ils aimeraient tant savoir ce qui dit sur eux à l’extérieur. Ils ignorent totalement que le moindre de leurs faits et gestes est certes filmé mais commenté puis analysé. En gros, ils ressemblent à des rats de laboratoire dans lesquels on aurait injecté un sérum de vérité. Fort heureusement à l’époque, ce sont les balbutiements d’internet en France. Donc, les réseaux sociaux n’existent pas encore. Deux décennies après, il y a tant d’émissions de genre qu’on a du mal à tous les voir. C’est devenu presque un business ! Sélectionnés et payés une fortune pour faire le buzz, les participants s’en donnent à cœur joie. Force est de constater que Loana n’a pas su s’adapter aux règles de jeu. Et pour cause, le Loft un prototype et ses candidats des marionnettes désarticulées.

Une fois sortie avec un joli pactol en banque, elle se sent invisible. Mais très vite, elle réalise que quelque chose ne colle pas. Certes, elle peut tirer un trait sur ses anciennes galères. Mener une existence tranquille sans que l’on la dézingue chaque jour dans la presse l’est encore moins. Alors, Loana va essayer de composer avec même les jours sans. Hélas, c’était sans compter sur ses “nouveaux” amis qui lui feront croire monts et merveilles. En fait, peu à peu, elle se dirige droit vers l’enfer sur terre.

Après la pluie, il arrive quand le beau temps ?

En deux décennies, il y a eu tant de rebondissements nous est incapable de tous les résumer. Toujours est-il que le compte Instagram de Loana montre bien son évolution physique mais aussi psychosomatique. Tel une enfant, elle demeure toujours enjouée quand elle a un nouveau projet. Même si ses fans essaient de l’alerter avec bienveillance, elle n’en fait qu’à sa tête. Et c’est notamment le cas quand elle rencontre Fred Cauvin. Tout le monde sent la magouille mais elle non. Elle est amoureuse et lui donnera tout sans compter.

Peu importe les plaintes ou les injonctions judiciaires, Loana et cet homme jouent au jeu du chat et de la souris. Pendant des années, leur histoire d’amour fait la une de la presse et pas pour les bonnes raisons. Elle semble totalement être hypnotisée par lui. Elle a l’impression qu’elle lui doit tout donc forcément une relation dominant/dominé s’installe. Au lendemain de son quarante-troisième anniversaire, c’est un drame qui se joue. Couverte d’hématomes, elle va alors réaliser qu’elle a échappé de peu à la mort.

Deux mois plus tard, on la croise dans la rue totalement désorientée. Visiblement sous l’emprise de substances dangereuses, elle n’a pas de vêtement ni d’argent sur elle. Très vite hospitalisée, elle commence alors une période de silence dont elle a besoin pour se reconstruire moralement. À l’horizon 2021, un projet va alors la sortir de sa noirceur. Grâce à Guillaume Genton, elle va pouvoir dire sa vérité sur sa vie ! L’occasion est trop belle pour la louper ! Comme le prouve cette vidéo, elle en parle avec enthousiasme sur le plateau de Cyril Hanouna.

Un dimanche noir

Guillaume Genton n’en revient pas. Tout allait si bien. Comme le prouve ce post sur les réseaux sociaux, Loana semblait heureuse d’être dans le Sud. Et pour cause, son ange gardien Nico est dans les parages. Tout comme son amie et agent Sylvie. Quelques jours après leur installation dans l’hôtel, la situation devient hors de contrôle. Le dimanche soir, des témoins l’entendent totalement hystérique. Le lendemain matin, la chambre d’hôtel ne ressemble plus à rien. Comme si le diable qui sommeille en Loana s’était à nouveau emparé des lieux.

Juste après les faits, Cyril Hanouna est sur le pied de guerre. Il convoque automatiquement le réalisateur. Il faut dire que ce dernier est chroniqueur sur C8. Puis, il arrive à convaincre Sylvie de venir donner sa version des faits. Hélas, dès qu’il croise son regard, Benjamin Castaldi sort les crocs. De fait, il a une pensée émue pour la marraine de son fils Sheila. Or, il se trouve que cette dernière est l’ancienne belle-mère de Sylvie. Ce dernier va botter en touche ! “Je ne veux pas vous enfoncer plus mais vous faites beaucoup de mal autour de vous (…) Moi ce qu’on me dit, c’est que vous avez écourté la vie de Ludovic (Chancel, ndlr) en le fournissant en dr*g**s comme on vous soupçonne de fournir de la c*m* à Loana”

Hors d’elle, Sylvie va alors menacer de poursuites judiciaires. Depuis cette dispute, elle ne cesse que clamer son innocence et de partager le contenu de ses échanges avec Loana. Le dernier en date est une belle déclaration d’amour “Je t’aime, fais de beaux rêves ma princesse” De plus, l’ancienne gagnante du Loft aurait juré qu’elle ne connaissait pas Alban. Pourtant, cet ancien participant de The Voice jure qu’il la connait bien !

Qui dit la vérité ? Comment démêler le vrai du faux ? nous en perd son latin. Espérons que cette affaire soit bien réglée et qu’elle puisse reprendre tous ses projets.