Le 28 septembre 2020, Loana accusait Fred Cauvin de violence conjugale. Pour preuve, Loana publiait sur son compte Instagram des photos de son corps couvert d’ecchymoses. Peu de temps après, elle partait à l’hôpital suite à une crise de démence. Aujourd’hui, l’ancienne gagnante du Loft refait surface aux côtés de Fred Cauvin. Que se passe-t-il ? Le principal intéressé s’explique.

Samedi 7 novembre 2020, Loana a fait la Une du magazine Public. Elle apparaissait aux côtés de son ancien compagnon Fred Cauvin, avec son chien. Pourtant, avant son hospitalisation, Loana a lancé de graves accusations à son égard. Il aurait porté des coups à la jeune femme qui a publié sur Instagram des photos de son corps couvert d’hématomes. Sur Facebook, Fred Cauvin a décidé de mettre les choses au clair.

Ce samedi 7 novembre, suite à la Une de Public, Fred Cauvin s’est justifié sur son compte Facebook : “Je ne suis pas de retour, je lui ai juste ramené le chien que j’avais en garde le temps de son hospitalisation“. Cette rencontre a cependant de quoi étonner, connaissant leur passif.

Violence physique, hôpital psychiatrique…. sa relation toxique avec Fred Cauvin

D’après Violette, la mère de Loana, Fred Cauvin aurait tout simplement volé le chien. Elle en a fait la confidence à Closer le 16 octobre dernier. Le jeune homme se serait même “servi de son appartement pour faire la fête”.

Sa maman a ensuite donné plus de détails sur les agissements de Fred Cauvin : “Il l’a engueulée d’être rentrée deux jours plus tôt. Il squatte tout le temps son appartement ! Le soir où elle s’est fait interner, je suis allée à la gendarmerie pour le faire déloger, mais quand ils sont arrivés, Fred Cauvin leur a dit : ‘Non, c’est à elle de porter plainte.’”, déplore Violette Pettruciani.

Il vole son chien : pour la mère de Loana, c’en est trop !

Mais pour cette dernière, le chien c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. “Ensuite, il s’est bien servi dans l’appartement, puis il a pris son chien. Ça, je ne lui pardonnerai jamais ! Déjà qu’il en a vendu dans le passé. Depuis, vu que l’appartement de Loana est sous scellés, il a dû repartir chez ses parents, car il n’a pas de logement et il ne bosse pas”, a-t-elle enragé.

Quant à Loana, elle affirmait le 5 novembre dernier à Closer qu’elle était chez elle, en sécurité et avec son chien. “Et vraiment toute seule, cette fois ! Il n’y a plus personne dans ma vie (…) Il a intérêt à rester très, très loin, sinon, il aura affaire à moi ! Et cette fois-ci, ce sera pour de vrai. Je lui ai déjà mis une bombe lacrymogène dans les yeux… Donc la prochaine, ce sera un couteau“, avait-elle lancé, sûre d’elle.

Pour rappel, le 17 septembre 2020, Loana partageait une terrifiant histoire sur son compte Instagram, accompagné des photos de son corps recouvert d’hématomes. Ce jour-là, Loana accusait clairement Fred Cauvin d’avoir été violent avec elle : “Durant quatre heures, il m’a frappé, jeté sur les murs, les lits, les escaliers sans s’arrêter une minute !!! Un enfer que j’avais jamais vécu d’une telle violence sur autant de temps. J’aurais préféré mourir.”

Pour Eryl Pray, l’ami fidèle de Loana, ça ne peut plus durer. Ce sosie d’ Elvis Presley attend de la justice une décision ferme : “Fred Cauvin a déjà récemment été condamné avec interdiction d’approcher Loana, sauf que ça n’a duré que quelques mois. Il faudrait qu’il en soit interdit pour plusieurs années. Qu’il sorte de la vie de Loana et de celle de sa maman une bonne fois pour toutes ! Mais il ne veut pas lâcher sa proie…“