Ce lundi 12 octobre, Line Renaud accordait une interview aux journalistes de BFMTV. Cela fait maintenant un an qu’elle a survécu à un AVC. L’actrice a fait des confidences sur ce drame mais également sur la perte de nombreux proches. Chamboulée, elle a même parlé de sa propre mort.
« J’ai eu peur qu’avec l’étiquette AVC collée sur le front, on ne me confie plus de rôles »

Le 7 octobre dernier, l’actrice Line Renaud publiait son 9eme livre, intitulé « En toute confidence ». Dans la plus grande transparence, elle a évoqué l’AVC dont elle a été victime il y a un an. En avril 2019, le public pensait que son hospitalisation résultait d’une très mauvaise chute. Mais il n’en était rien. Le 24 septembre dernier, elle a reconnu aux journalistes de Paris Match avoir délibérément menti. « J’ai eu peur qu’avec l’étiquette AVC collée sur le front, on ne me confie plus de rôles », a-t-elle expliqué.

Du haut de ses 92 ans, la star du cinéma a survécu grâce à son chien Pirate

Du haut de ses 92 ans, la star du cinéma a survécu grâce à son compagnon le plus fidèle, son chien Pirate. « Normalement, la femme qui vient me chercher entrouvre la porte de la chambre, appelle Pirate et il se sauve pour la rejoindre. Mais elle a appelé Pirate et il n’est pas parti. Elle est entrée pour voir pourquoi il ne venait pas tout de suite, et elle m’a trouvée couchée par terre. Je lui ai alors dit : ”Vite, Jacinthe, appelez le Samu !” », a-t-elle partagé un peu plus tard au micro de RTL.

Line Renaud évoque sa propre mort

En pleine promotion de son dernier livre, Line Renaud a osé aller plus loin dans les confidences. Elle a évoqué sa propre mort auprès des journalistes de la chaîne d’information continue BMT TV. « Je suis obligée d’y penser en ce moment. J’ai tellement de copines qui partent. Annie Cordy c’était une surprise pour moi… Je l’aimais tellement. C’est l’hécatombe et ce sont des gens qui ont mon âge. Alors je dis : ‘Who’s next ?’ [Qui est le prochain ?] », déplore-t-elle lundi 12 octobre 2020. Elle fait face à sa propre mort, parce qu’elle a perdu récemment de nombreux proches tels que son filleul Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Jacques Chirac et plus récemment Annie Cordy.

Elle avait déjà abordé la mort de son cher ami Johnny Hallyday dans son livre : “Me retrouver là, devant son cercueil, à lui rendre hommage était une épreuve effroyable et qui allait contre la logique du temps. J’aimais beaucoup Johnny, je crois qu’il s’est construit une vie qui lui ressemblait, faite d’excès et de mélancolie. Il avait une relation quasi suicidaire avec l’alcool et le tabac. Il allumait une cigarette avec le mégot rougeoyant de celle qu’il venait de fumer.”

Mais pour l’heure, l’actrice se sent pourtant bien vivante. Elle espère atteindre au moins les 100 ans !