Lidl, Ikea ou McDonald’s n’ont normalement rien à voir avec le mode. En effet, Lidl est une enseigne de hard-discount. D’accoutumée, elle propose parfois des produits du quotidien mais ce n’est pas son cœur de métier. De même, Ikea est un magasin de meubles en kit. Elle n’a normalement rien à proposer de textiles hormis des tapis, des rideaux, serviettes ou parures de lit. Enfin, McDonald’s est une chaîne réputée de fast food qui ne s’occupe en général pas du tout de la mode. Et a priori, ces trois enseignes n’ont rien à faire ensemble. Mais il se trouve qu’elles ont toutes innover pour proposer des produits vestimentaires à leurs clientèles respectives.

Lidl, Ikea, McDonald’s et bien d’autres, innovent de façon inédite

Lidl, Ikea et McDonald’s se sont-ils inspirés mutuellement ? Ont-ils eu soudainement la même idée au même moment ? Que-ce qui pousse de telles enseignes à se lancer dans le prêt-à-porter ? Autant de questions légitimes qui nous viennent à l’esprit lorsque nous apprenons ce phénomène. Mais pour simples réponses, nous n’avons que les faits. Nous ne pouvions alors que constater le succès de la paire de basket signée Lidl. Ou encore du polo de chez Ikea. Et enfin, des maillots de bain de McDonald’s.

Un joli coup de communication qui va faire parler de ces enseignes plus que d’habitude, puisque pour des raisons surprenantes. Lidl a fait un véritable carton. Avec des baskets en édition limitée, les magasins étaient certains de se faire dévaliser rapidement. Mieux encore, les sneakers se sont revendues à prix d’or sur internet par la suite. Pour Ikea, le phénomène était presque aussi fou. Et pour McDonald’s, il s’agissait de partager l’information que les plastiques à usage unique disparaissent de ses restaurants. Et qu’au lieu de simplement les jeter, l’enseigne est capable d’en faire quelque chose de ravissant.

Les fans de ses enseignes ont forcément directement craquer pour toutes ses nouveautés. Mais les amateurs de mode étaient également au rendez-vous pour analyser ce phénomène. Car c’est un véritable buzz sur les réseaux sociaux pour accueillir les créations de Lidl, Ikea et McDonald’s.

Lidl et d’autres marques se lancent dans le textile

Pour Lidl, la sortie des chaussures s’est faite en juillet dernier. Parties rapidement, les paires de baskets se vendent à moins de 13 euros. Mais les ventes aux enchères des récents acquéreurs atteignaient plus de 1 000 euros sur internet.

Ikea se porte très bien, surtout au Japon

Pour Ikea, c’est une véritable ligne de vêtements qui voit le jour. Mais les clients cibles sont d’abord les habitants de Tokyo, au Japon. En effet, l’enseigne d’ameublement voit déjà fleurir des faux t-shirt en pagaille dans les rues de la ville. Il était alors temps de penser à rendre cette mode officielle. T-shirt ou encore sweats à capuche, tout est bon pour rester à la pointe des tendances. Chez Ikea, nous pouvons donc à la fois nous meubler et nous vêtir si nous avons la chance de vivre à Tokyo.

McDonald’s rencontre le succès en dehors de ses restaurants

Pour McDonald’s, les maillot de bain fabriqué à l’aide des pailles recyclés n’étaient pas disponibles à la vente. Ils étaient proposés en tant que prix d’un concours sur les réseaux sociaux simplement, et seulement en Autriche. Mais cela aura suffit à créer l’événement. De nombreux amateurs de burgers espèrent encore voir sortir partout cette collection qu’ils adorent déjà.

Les marques qui ne s’occupent en général pas de textile se lancent sur un marché qui n’attendait visiblement que de se faire prendre. Les fans sont ravis de pouvoir porter fièrement leurs marques favorites à même la peau et qu’importe si ce n’est pas leurs cœurs de métiers à la base. Ce principe fonctionne si bien que Lidl, Ikea et McDonald’s ne sont pas les seuls à se lancer dans l’aventure. En effet, KFC va lui aussi rejoindre le mouvement. De même que Sprite ou encore Cheetos.

Des collaborations inédites et complément dingues voient le jour

KFC collabore nettamente avec Crocs pour proposer une paire à l’effigie de l’enseigne du fast food spécialisé en poulet frit. De quoi ravir à la fois les fans des restaurants et les amateurs de Crocs.

Les marques font leur show et se mettent à la page. Vous pourrez porter des vêtements à l’effigie de vos enseignes et marques favorites sans pour autant qu’elles soient spécialisées du tout dans le prêt-à-porter. De quoi créer l’étonnement dans le monde entier. Mais de moins en moins choquant, cela pourrait rapidement devenir monnaie courante. L’étape suivante sera-t-elle de découvrir des rayons alimentaires dans nos boutiques de fringues ? Qui sait ?