Depuis son arrivée, Bruno bat des records dans Les 12 coups de midi. Alors qu’il découvre l’Étoile mystérieuse, il nous donne son secret !

Bruno enchaîne les victoires !

Quel succès !

“IN-CRO-YAAAAABLE !!… DU JAMAIS-VU” C’est en ces termes que Jean-Luc Reichmann décrit la belle victoire de Bruno. En effet, pour les fans assidus du jeu télévisé comme pour la rédaction de nous, l’Étoile Mystérieuse est une épreuve qu’on appréhende. D’une part, il faut avoir des connaissances du parcours de vedettes françaises comme internationales. De plus, la complicité des indices donnés par les carrés est reconnue par tous. Même pour des anciens Maitres de midi, ce n’est pas toujours évident de faire la part des choses.

On se souvient tous de Wiki Paul ou de Léo. Chacun avait alors sa technique pour remporter un maximum de gains. Si la littérature et l’histoire étaient la spécialité du premier, le second essayait l’humour comme stratégie de défense. Souvent critiquées par les téléspectateurs, leurs attitudes respectives ont fait souvent le buzz. Dès lors, Jean-Luc Reichmann a vraiment essayé de prendre leur défense pour que cela ne gâche en rien les conditions de tournage déjà difficiles à gérer. Du reste, enregistrées sans public et sans proches à cause du coronavirus, il faut arriver à se concentrer malgré la présence des caméras et celle des autres candidats féroces. Grand vainqueur de cette saison 2021, le public se demande jusqu’où ira Bruno ?

Ce moment de joie qu’il n’oubliera jamais

Il y a à peine deux semaines, dans cet article, nous faisait le point sur l’Étoile Mystérieuse. Contre toute attente, Bruno a deviné son contenu bien avant le public ou les téléspectateurs. Pour s’aider, entre deux plateaux, il lit la presse de manière assidue. Grâce à sa mémoire hors-normes, il retient des petits détails sur la carrière ou la personnalité de l’artiste. Et c’est justement ça qui a fait la différence dans cette séquence mémorable.

Pour Pierre Niney, sa stratégie a fini par payer. Bruno explique sa méthode à nos confrères de Télé-Loisirs “Ce qui m’a mis sur la voie, c’est le fond sur le Kilimandjaro, et le kangourou, parce que je savais que sa femme était australienne (…) je savais qu’il avait joué Romain Gary, doublé Van Gogh” On devrait tous en prendre de la graine ! Grâce à cette superbe découverte, les gains du candidat s’envolent. Alors va-t-il réussir à rejoindre le podium des champions ? La rédaction de nous suit l’affaire de très près et vous tiendra au courant de ses avancées. Pourvu que ça dure !