Leïla Kaddour est l’une des collègues de Nagui sur France Inter. Ils participent ensemble à la Bande Originale en radio et cela fait déjà six ans. Les animateurs se connaissent donc très bien. Mais cela n’empêche pas qu’ils parviennent encore à se surprendre. En effet, ce fut le cas de Leïla Kaddour. Prise de court par les propos émouvant de Nagui, elle a cédé sous le coup de l’émotion. Lors de l’émission de la Bande originale France Inter du 2 novembre dernier, Nagui revenait après avoir contracté la Covid-19. Et en revenant, il se devait de dire quelques mots sur l’assassinat de Samuel Paty. Des mots qui ont donc surpris et ému aux larmes sa collègue, Leïla Kaddour.

Nagui émeut sa comparse de France Inter en témoignant de son sentiment d’horreur face à l’assassinat de Samuel Paty
Leïla Kaddour, comme les journalistes de toute France, ont été contraints de parler de l’horreur. L’assassinat d’un professeur, le 16 octobre dernier. Devant la violence de cet acte, il fallait réussir à en parler pour se rendre compte du drame et rassembler les Français dans leurs douleurs respectives. Mettre des mots sur un événement si violent est difficile mais indispensable pour palier au traumatisme. Nagui était absent pendant un long moment des plateaux radios et télévisés. Ses vacances ont chevauché deux événements personnels et de santé.

Le premier était qu’il apprenait avoir été en contact avec une personne positive à al Covid-19, impliquant son isolement et un test. Puis quelques jours plus tard, se sentant en petite forme, il refait un test qui s’avère positif. Il fallait donc attendre le 2 novembre dernier pour le retour de Nagui sur France Inter. Et pour qu’il s’exprime sur la tragédie qui a coûté la vie à Samuel Paty.

Des mots profonds qui appellent à la solidarité et à la lutte contre l’obscurantisme

Leïla Kaddour ne s’attendait donc pas à ce que Nagui évoque cette histoire. Du moins, elle ne pouvait pas imaginer qu’il parvienne à tenir un discours si émouvant. En effet, le collègue de Leïla Kaddour aura réussi à lui faire couler de chaudes larmes et à émouvoir tout son auditoire. Il convient aussi de rappeler que la journaliste a fait des études afin de devenir professeur. Titulaire du CAPES en littérature, elle aurait très bien ou décider que l’enseignement était sa voie plutôt que le journalisme. Le discours de Nagui fait monter l’émotion en elle et Leïla Kaddour prend ensuite la parole. Pour elle, il est essentiel que les professeurs soient davantage entendus dans leurs revendications. Trop souvent livrés à eux-mêmes, cette épreuve pourrait être insurmontable pour plus d’un enseignant.